Londres - Cancun: «Vous risqueriez vos vacances pour une pipe?»
Publié

Londres - Cancun«Vous risqueriez vos vacances pour une pipe?»

Deux passagers qui ne se connaissaient pas se sont fait remonter les bretelles par une hôtesse après une partie de jambes en l'air dans les toilettes de l'avion.

par
joc

Le vol Virgin Atlantic qui reliait mardi Londres à Cancun (Mexique) a été émaillé d'un incident pour le moins croustillant, raconté par le «Sun». Peu après le décollage, les passagers ont assisté, médusés, au rapprochement éclair entre deux voyageurs qui ne se connaissaient absolument pas. Visiblement éméchée, une jeune femme a commencé par faire du rentre-dedans à son voisin.

«Elle est entrée dans l'avion totalement bourrée. Elle était très amicale et s'est approchée de mon pote et moi. Ensuite, elle a accroché avec un mec qui voyageait seul», raconte un touriste anglais. Les deux passagers ont commencé à s'embrasser avant de s'éclipser dans les toilettes de la classe économique. Rapidement, les hôtesses de l'air qui ont repéré leur petit manège sont allées toquer à la porte, exigeant qu'ils mettent un terme à leurs ébats. «C'était évident. Tout le monde savait ce qui se passait, parce qu'elle était très bruyante», raconte le passager.

«Vous ne voyagez même pas ensemble»

Sorti de sa cachette tout penaud, l'homme a essayé de faire croire à l'équipage que sa partenaire était malade. Il n'a cependant pas échappé à un sérieux remontage de bretelles d'une hôtesse très fâchée: «Vous ne voyagez même pas ensemble. Pourquoi étiez-vous là-dedans? Vous risqueriez vos vacances pour une pipe?», lui a-t-elle lancé, visiblement consternée. Les deux passagers ont été acclamés au moment de regagner leur siège, mais l'ambiance a tourné au vinaigre lorsque la passagère ivre a commencé à se bagarrer avec une autre voyageuse et à jeter des boissons à travers la cabine.

A l'arrivée de l'avion à Cancun, des policiers sont montés dans l'appareil pour escorter la jeune femme. «Le vol VS93 de Gatwick à Cancun le 13 mars a été accueilli par les autorités à l'atterrissage en raison d'un comportement perturbant», a confirmé Virgin Atlantic dans un communiqué.

Ton opinion