Actualisé 23.03.2016 à 21:47

Bourse suisseVoyants au vert pour le SMI, mercredi

L'indice Swiss Market Index a terminé la journée avec un gain de 0,53%, mercredi.

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration)

photo: Keystone

La Bourse suisse a fini dans le vert mercredi, retrouvant le calme après les attentats de Bruxelles la veille. Le SMI a abandonné une partie de ses gains sur la fin. Credit Suisse a retenu l'attention après l'annonce d'une accélération du programme d'économies.

Dans l'ensemble, le climat boursier reste relativement robuste, malgré les incertitudes géopolitiques et conjoncturelles. Les données européennes du jour, avec l'indice Ifo allemand et celui des directeurs d'achat en zone euro, ont soutenu les marchés. Les données américaines du jour ont également eu un effet positif, alors que le prix du pétrole, à la baisse, avait un effet contraire.

A Wall Street, les indices étaient en recul à mi-séance, dans le sillage d'une nette baisse des prix de l'or noir et dans un marché timoré. Les cours du brut, déjà en baisse à l'ouverture, ont accéléré leur déclin après l'annonce d'un bond bien plus fort que prévu des réserves hebdomadaires aux Etats-Unis, de mauvais augure pour une résorption de l'offre.

«On peut trouver des raisons dans l'actualité pour expliquer» la frilosité de Wall Street, a relevé Patrick O'Hare, de Briefing. «L'explication principale, cependant, cela pourrait simplement être le fait que l'on s'attend à une période de rééquilibrage après une telle performance et que les investisseurs sont peu enclins à mettre de l'argent sur la table avant un week-end de trois jours» à cause du Vendredi Saint.

Credit Suisse approuvé

Le Swiss Market Index (SMI) a fini en hausse de 0,53% à 7894,36 points, avec un plus haut du jour à 7928,29 peu avant dix heures et un plus bas à 7855,17 à 16h01. Le Swiss Leader Index (SLI) a gagné 0,39% à 1214,61 points et le Swiss Performance Index (SPI) 0,44% à 8381,71 points. Sur les trente blue chips, vingt ont progressé et dix reculé.

Credit Suisse a terminé sur un gain de 0,9%, après avoir pris jusqu'à près de 4% en début de séance. La banque va accélérer sa restructuration et réaliser des économies d'au moins 4,3 milliards de francs d'ici 2018, contre 3,5 milliards annoncés auparavant. Le groupe évoque désormais 6000 suppressions de postes, alors qu'il en avait annoncé 4000 précédemment. Les mesures annoncées par Credit Suisse arrivent juste au bon moment, ont commenté les analystes.

Bâloise baisse encore

Les gros gagnants du jour sont Givaudan ( 2,8%) et LafargeHolcim ( 2,2%). Exane BNP a réduit l'objectif de cours de l'action du cimentier franco-suisse, mais a confirmé «neutral».

Autres gagnants: Actelion ( 1,9%), Galenica ( 1,7%) et Sika ( 1,5%), ce dernier après une rencontre avec les investisseurs organisée par Kepler et qui a laissé une bonne impression.

Nestlé ( 1,3%) a bien soutenu l'indice, alors que Roche ( 0,5%) et Novartis ( 0,3%) sont restés plus discrets.

Bâloise (-2,7%) a pris la lanterne rouge. La perspective d'un dividende inchangé avait déjà entraîné une nette baisse du cours la veille. JPMorgan a confirmé la recommandation «neutral». Swiss Life a perdu 0,7% et Zurich 0,1%, alors que Swiss Re a gagné 0,4%.

Cham Paper chute

Dufry a encore perdu 1,6% après avoir déjà fortement baissé la veille à cause des attentats de Bruxelles. Lors d'une conférence organisée par Kepler, le directeur financier de Dufry a toutefois relevé que son entreprise n'est pas présente à l'aéroport de la capitale belge.

Sur le marché élargi, Metall Zug a gagné 1,3%, Warteck Invest 0,7%, Crealogix 1,2% et Cosmo 0,5%, alors que Cham Paper Group a chuté de 3,5%, tous après des résultats.

Lifewatch a perdu 2,7%. L'entreprise a dû corriger ses résultats annuels 2015 à la suite d'une amende aux Etats-Unis. (nxp/ats)

Bourses européennes

Les Bourses européennes ont évolué d'une manière irrégulière mercredi, résistant néanmoins assez bien à la baisse des cours du pétrole dans un marché qui a tourné au ralenti au lendemain des attentats de Bruxelles. «Le marché est en train de se demander comment le récent rebond du pétrole va pouvoir durer si les stocks américains continuent de progresser», souligne Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Les investisseurs ont par ailleurs refusé de prendre des risques compte tenu des attentats de mardi matin en Belgique qui ont fait 31 morts et 270 blessés, selon un dernier bilan officiel.

Wall Street

Wall Street a baissé mercredi, comme une rechute des cours du pétrole est venue accentuer la frilosité manifestée depuis le début de la semaine par les investisseurs. Le Dow Jones a cédé 0,45% et le Nasdaq 1,10%.

Selon des résultats provisoires à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a perdu 79,23 points à 17'503,34 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 52,80 points à 4768,86 points.

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!