Vaud: Vraie toubib spécialisée dans les faux documents
Actualisé

VaudVraie toubib spécialisée dans les faux documents

Une doctoresse produisait des certificats de travail ou médicaux fantaisistes. Elle s'est fait pincer et a été condamnée.

par
Christian Humbert

Etrange mode opératoire que celui pratiqué par une femme médecin employée dans le Nord vaudois. Elle devait subir un contrôle d'aptitude du Service des automobiles afin de valider son permis de conduire étranger. Mais de janvier à octobre 2015, afin de repousser l'échéance, elle a fabriqué à plusieurs reprises de faux certificats médicaux avec le nom de ses collègues. Elle y apposait leur tampon, tout en paraphant les documents avec des signatures fantaisistes.

Une fois le pot aux roses découvert, elle a été virée de son emploi, puis a postulé pour une place dans un centre de psychiatrie à Lausanne. La jeune spécialiste a alors produit un certificat de travail de son ancien employeur, l'amputant d'un paragraphe qui évoquait «son comportement propre à rompre la confiance dans les rapports de travail».

Dénoncée à la justice en mai dernier par le Service de la santé publique du canton de Vaud, cette toubib nord-africaine vient d'être condamnée pour faux dans les titres à 120 jours-amende avec sursis, à une amende de 1200 fr. et à 525 fr. de frais. Le procureur qui a sanctionné la faussaire a insisté sur l'aspect répétitif de son comportement fautif.

Ses diplômes, obtenus dans son pays, ont été soumis à un nouveau contrôle et se sont révélés authentiques. La doctoresse risque une sanction sur le plan professionnel, commente Karim Boubaker, médecin cantonal.

Ton opinion