Actualisé 06.07.2010 à 06:15

EspagneVuvuzela interdite à Pampelune

La mairie de Pampelune (nord de l'Espagne), a interdit à la vente l'assourdissante trompette vuvuzela du Mondial-2010 pendant ses célèbres fêtes taurines de San Fermin qui débutent mardi.

«La municipalité a interdit la vente de vuvuzelas dans les stands qu'elle attribue pour les fêtes de San Fermin à cause des nuisances sonores qu'elle peut produire», a-t-elle expliqué dans un communiqué.

La mairie a pris lundi cette décision «face à l'évidente production de bruit désagréables et dangereux pour le voisinage» que ces longues trompettes en plastique sont susceptibles de provoquer

Le bourdonnement strident de la vuvuzela, jusqu'à récemment apanage quasi-exclusif des supporteurs des Kaiser Chiefs à Soweto, a gagné les stades d'Afrique du Sud, porté par une opération marketing réussie.

La vuvuzela fait partie de la panoplie de base du supporteur du Mondial-2010 de football, et sa copie chinoise n'a pas tardé à envahir les bazars au-delà de l'Afrique du Sud.

La San Fermin débute mardi avec le «Chupinazo», tir d'une fusée d'artifice qui donne le coup d'envoi du grand rendez-vous taurin de l'été espagnol, avec neuf jours de célébrations arrosées au vin rouge.

Elle est mondialement connue pour ses dangereux lâchers de taureaux, devant lesquels, chaque matin, une foule d'intrépides court sur le pavé des ruelles du centre-ville jusqu'aux arènes.

La San Fermin attire chaque année des dizaines de milliers de personnes, dont de nombreux jeunes étrangers, en particulier français et anglo-saxons qui viennent tester leur bravoure sur les traces d'Ernest Hemingway, parfois au prix de leur vie.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!