Espoirs sur la consommation: Wall Street finit en hausse
Actualisé

Espoirs sur la consommationWall Street finit en hausse

La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, stimulée par la bonne tenue de la consommation des ménages et aidée par les valeurs énergétiques à la suite de l'envolée des cours du pétrole: le Dow Jones a gagné 0,37% et le Nasdaq 0,50%.

Le Dow Jones Industrial Average a pris 31,90 points, à 8.770,92 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 9,29 points, à 1.862,37 points, selon des chiffres définitifs de clôture.

L'indice Standard & Poor's 500, à la composition plus représentative de l'économie américaine, a progressé de 0,61% (5,74 points), à 944,89 points.

Les marchés, toujours nerveux devant la forte progression des taux sur le marché obligataire ont été rassurés par la bonne participation à une adjudication d'obligations du Trésor.

Dans un volume d'échanges encore modeste, les indices ont toutefois vu leur avance se réduire fortement dans les dernières minutes d'échanges, le Dow Jones échouant une nouvelle fois à passer positif depuis le début de l'année. Le S&P 500 et le Nasdaq ont fini quant à eux à leur plus haut niveau pour 2009.

La hausse des ventes de détail, qui reflète «un contexte bien plus rose pour le consommateur», a tiré la hausse depuis l'ouverture, vu l'importance de la consommation pour la croissance, a indiqué Lindsay Piegza, de FTN Financial.

De surcroît, le nombre de nouvelles inscriptions au chômage a baissé, plus que prévu, pour la quatrième semaine consécutive aux Etats-Unis.

«A ce tournant du marché, le marché est prompt à réagir à toute influence positive», a indiqué Lindsay Piegza.

Les valeurs liées à l'énergie ont participé à la hausse: Chevron a engrangé 2,39%, alors que le baril de pétrole se rapprochait des 73 dollars.

Les indices ont atteint leur plus haut en séance après le résultat de l'adjudication de bons du Trésor à 30 ans, marqué par une bonne participation.

La veille, une enchère moins réussie avait fait s'envoler les rendements obligataires et baisser Wall Street.

Le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'est détendu à 3,862% contre 3,936% mercredi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,692% contre 4,749% la veille. (afp)

Ton opinion