Genève: Warluzel transféré dans une clinique lucernoise
Actualisé

GenèveWarluzel transféré dans une clinique lucernoise

L'avocat genevois est traité depuis mardi dans la clinique Cereneo, à Vitznau (LU). Il avait payé une caution de 350'000 francs.

par
leo
L'avocat genevois dort depuis mardi dans le canton de Lucerne.

L'avocat genevois dort depuis mardi dans le canton de Lucerne.

photo: Kein Anbieter/capture d'écran /RTS

Dominique Warluzel a été transféré mardi du secteur privé des Hôpitaux universitaires genevois (HUG) à la clinique Cereneo, à Vitznau (LU), indique mercredi «Le Matin». Son défenseur, Me Jacques Barillon, s'est assuré lundi auprès des responsables des deux établissements que son client bénéficierait d'un suivi médical aussi bon qu'à Genève, voire supérieur.

Une caution de 350'000 francs a été versée, selon les conditions posées par le Tribunal des mesures de contrainte, jeudi dernier. L'avocat genevois ne sera plus surveillé 24h/24 par un agent de sécurité, comme cela était le cas aux HUG. «Cette contrainte levée constitue un très grand soulagement», a déclaré au quotidien orange Me Barillon, qui estime que son client est «un homme réellement libre». Dominique Warluzel, qui a déjà séjourné dans la clinique lucernoise, y poursuivra sa rééducation physique et sera au bénéfice d'un soutien psychothérapeutique.

L'avocat de 58 ans est accusé d'avoir tiré avec une arme à feu en direction de son employée dans l'hôtel La Réserve, le 2 janvier dernier. Il est prévenu de tentative de meurtre. Victime d'une attaque vasculaire cérébrale en 2013 aux Bahamas, l'ancien ténor du barreau avait perdu l'usage d'une jambe, un an après. Il était ensuite revenu à Genève.

Ton opinion