Diplomatie: Washington et Séoul unis face à Pyongyang
Publié

DiplomatieWashington et Séoul unis face à Pyongyang

Donald Trump s'est entretenu avec le président par intérim de la Corée du Sud dimanche.

Image d'illustration

Image d'illustration

Keystone

Donald Trump et le président de la Corée du Sud par intérim Hwang Kyo-Ahn se sont entendus dimanche lors d'un entretien téléphonique sur la nécessité de renforcer leurs capacités de défense face à la Corée du Nord, a annoncé la Maison Blanche.

«Les deux dirigeants se sont mis d'accord pour prendre des mesures afin de renforcer les capacités conjointes de défense contre la menace nord-coréenne», a déclaré la présidence américaine dans un compte-rendu de cette conversation.

«Le président Trump a réitéré notre engagement absolu à défendre la République de Corée, y compris par l'apport d'une dissuasion accrue en recourant à une gamme complète de capacités militaires», a-t-elle ajouté.

Visite de Mattis

Les deux dirigeants ont également évoqué la visite en Corée du Sud à partir de mercredi du ministre américain de la Défense James Mattis. Celui-ci doit également se rendre au Japon le 3 février.

Pendant sa campagne électorale victorieuse, le président américain avait publiquement envisagé le retrait des soldats américains du sud de la péninsule coréenne et de l'archipel nippon, à défaut d'une hausse significative de la contribution financière de ces deux pays. Ces déclarations avaient fait craindre une remise en question de l'engagement militaire des Etats-Unis dans une région où la Chine avance ses pions, et la Corée du Nord multiplie les provocations.

Dans son discours du Nouvel an, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un avait annoncé l'imminence d'un test de missile balistique intercontinental (ICBM).

La Corée du Nord cherche, en violation de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, à se doter de cette technologie pour être en mesure de menacer le territoire continental américain du feu nucléaire. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion