Actualisé 25.05.2018 à 12:32

SyrieWashington frappe des positions du régime

Des frappes de la coalition internationale antijihadistes ont tué douze membres des forces progouvernementales.

Un soldat du régime syrien brandit le drapeau national en banlieue de Damas. (Photo d'archives)

Un soldat du régime syrien brandit le drapeau national en banlieue de Damas. (Photo d'archives)

AFP

Au moins douze membres des forces progouvernementales syriennes ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans une frappe aérienne sur des positions du régime dans l'est de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon l'Observatoire, la frappe a été menée par la coalition internationale antijihadistes conduite par les Etats-Unis au sud de Boukamal, dans un secteur qui a été attaqué à plusieurs reprises par le groupe Etat islamique (EI).

«Au moins trois véhicules ont été détruits par la frappe», a déclaré le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Les douze combattants tués n'étaient pas syriens, a-t-il dit, sans pouvoir cependant être en mesure de donner leur nationalité.

L'agence de presse officielle syrienne Sana avait fait état plus tôt de frappes américaines dans ce secteur, disant qu'elles n'avaient provoqué que de dégâts matériels. La coalition dirigée par les Etats-Unis, qui combat l'EI dans l'est de la Syrie, n'a pas réagi dans l'immédiat à ces informations. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!