Washington ne veut pas de confrontation avec l'Iran
Actualisé

Washington ne veut pas de confrontation avec l'Iran

Abou Dhabi - Un haut responsable du Pentagone, Mark Kimmitt, a assuré samedi à Abou Dhabi que les Etats-Unis ne voulaient pas de confrontation militaire avec l'Iran.

Il a néanmoins mis en garde Téhéran contre ses tentatives d'étendre son hégémonie dans la région du Golfe.

«Nous ne cherchons pas de confrontation militaire avec l'Iran (...). Et nous estimons que la diplomatie demeure le meilleur moyen de traiter le problème nucléaire iranien», a déclaré M. Kimmitt, vice-secrétaire adjoint américain à la Défense pour le Moyen-Orient, à l'ouverture d'une conférence sur la défense des monarchies du Golfe.

L'Iran est engagé dans un bras de fer avec les Etats-Unis autour de son programme nucléaire controversé et de sa présumée implication dans la vague de violences à caractère confessionnel qui secoue l'Irak. Les Etats-Unis, qui ont annoncé des renforts militaires dans la région du Golfe, n'ont cessé de répéter qu'ils ne préparaient pas une attaque contre l'Iran.

«Aspirations hégémoniques»

«Nous nous inquiétons des aspirations hégémoniques de l'Iran», a indiqué M. Kimmitt. Les Iraniens «semblent penser que le renversement de Saddam (Hussein) en Irak (en 2003) et l'absence d'un contrepoids régional leur donnent le droit d'étendre leur influence et leur présence à travers le Golfe».

«L'administration du président (Mahmoud) Ahmadinejad joue un jeu dangereux», a ajouté le responsable américain, qui s'exprimait devant un parterre de hauts responsables et officiers de plusieurs pays arabes et occidentaux, réunis pour un débat d'un jour sur la sécurité du Golfe.

Interrogé par ailleurs sur les perspectives d'un dialogue avec Téhéran, recommandé dans le rapport de la commission Baker, M. Kimmitt a indiqué que «l'Iran ne fait pas l'effort pour nous parler», en référence à sa politique, notamment en Irak, vivement dénoncée par Washington.

Foires aux armes

La conférence d'un jour s'est tenue à la veille du 8e salon d'armement IDEX-2007, le plus important du Moyen-Orient, une manifestation biannuelle qui, depuis 1993, permet aux fabricants d'armement d'exposer leurs dernières innovations et de nouer des contacts avec les autorités de défense des pays du Golfe.

(ats)

Ton opinion