Actualisé 13.02.2009 à 20:43

Hillary Clinton

Washington prêt à «normaliser» les relations avec la Corée du Nord

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Rodham Clinton a affirmé vendredi que l'administration Obama était prête à «normaliser» ses relations avec la Corée du Nord, tout en mettant en garde Pyongyang contre toute «action provocatrice» susceptible de mettre à mal les pourparlers de paix.

Exposant pour la première fois les grandes lignes de l'action qu'elle entend mener lors d'un discours à la Société asiatique de New York, Mme Clinton a rappelé à la Corée du Nord son engagement à démanteler totalement son programme nucléaire en échange de l'aide internationale.

«Si la Corée du Nord est véritablement prête à éliminer totalement et de manière vérifiable son programme d'armes nucléaires, l'administration Obama est prête à normaliser les relations bilatérales, à remplacer les accords de longue date sur un armistice dans la péninsule par un traité de paix permanent, et à apporter une aide aux besoins énergétiques et économiques du peuple de Corée du Nord», a-t-elle déclaré.

La secrétaire d'Etat s'exprimait à la veille d'une tournée asiatique qui la conduira au Japon, en Indonésie, en Corée du Sud et en Chine. Elle a rappelé l'engagement de Washington à poursuivre les négociations à six pays sur le nucléaire nord-coréen.

«Nous allons avoir besoin de travailler ensemble face au principal défi pour la stabilité dans le nord-est de l'Asie: le programme nucléaire de la Corée du Nord. L'administration Obama est déterminée à travailler au sein des pourparlers à six parties, et je m'entretiendrai avec la Corée du Sud, le Japon et la Chine de la meilleure manière de relancer les négociations», a-t-elle affirmé.

Hillary Rodham Clinton a également assuré au Japon, principal allié de Washington dans la région, qu'elle rencontrerait les familles des Japonais kidnappés par la Corée du Nord dans les années 1970 et 1980. «J'assurerai à nos alliés japonais que nous n'avons pas oublié les familles des citoyens japonais enlevés en Corée du Nord, et je rencontrerai certaines de ces familles à Tokyo la semaine prochaine», a-t-elle déclaré. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!