Washington propose de lever l'embargo si Cuba se démocratise
Actualisé

Washington propose de lever l'embargo si Cuba se démocratise

Les Etats-Unis affirment qu'ils pourraient lever l'embargo en vigueur contre Cuba depuis 44 ans si ses dirigeants s'engagent vers une transition démocratique.

Le pouvoir est actuellement entre les mains du frère de Fidel Castro, Raoul.

"En accord avec le Congrès", le gouvernement américain est prêt à "lever l'embargo sur Cuba" si le gouvernement cubain par intérim s'engage sur la voie de la démocratie, respecte les droits de l'Homme et prépare des élections libres, a déclaré le sécrétaire d'Etat adjoint pour l'Amérique latine, Tom Shannon.

Fidel Castro a temporairement passé les rênes du pouvoir à son frère Raoul le 31 juillet à la suite d'une opération chirurgicale intestinale.

Les premières sanctions économiques américaines contre Cuba datent de 1961, après l'échec de l'invasion de l'île pour tenter de renverser le régime de Fidel Castro, épisode connu sous le nom de la "baie des Cochons".

Un embargo commercial a été imposé à Cuba le 3 février 1962 par le président John F. Kennedy. Les sanctions ont été renforcées ensuite à plusieurs reprises, notamment par la loi Helms-Burton de 1996, et en 2004 par le président George W. Bush, dans le but déclaré d'"aider à la transition" vers la démocratie du seul bastion communiste du continent américain.

L'embargo des Etats-Unis contre Cuba est condamné depuis 14 ans à une forte majorité par l'Assemblée générale des Nations unies. (ats)

Ton opinion