Actualisé 11.09.2020 à 09:46

MédiaWatson en Suisse romande verra le jour en mars 2021

Le site d’information watson, 100% digital et gratuit, est présent en Suisse alémanique depuis 2014. Sa version romande sera dirigée par Sandra Jean à partir de Lausanne.

Le conseil d’administration a donné le feu vert définitif au développement de Watson en Suisse romande.

Le conseil d’administration a donné le feu vert définitif au développement de Watson en Suisse romande.

KEYSTONE

Un nouveau média verra le jour au printemps prochain en Suisse romande. Le portail d’information watson sera lancé en mars 2021, a annoncé vendredi l’éditeur AZ Medien dans un communiqué. Vingt postes de journalistes seront créés. La rédaction sera basée à Lausanne.

Présent en Suisse alémanique depuis 2014, le site d’information watson est 100% digital et gratuit. La rédaction sera dirigée par Sandra Jean, qui a déjà été à la tête du «Matin» et du «Nouvelliste». Son équipe, autonome, sera chargée de la couverture de la Suisse romande.

En avril, la maison d’édition argovienne AZ Medien annonçait qu’elle envisageait d’implanter watson en Suisse romande. Fin août, le conseil d’administration a donné le feu vert définitif au développement du projet, a indiqué l’éditeur.

Discussions avec des investisseurs

Comme son pendant alémanique, watson Suisse romande traitera non seulement de l’actualité, enrichie d’analyses et de commentaires, mais ouvrira également des débats sur les enjeux de société. Le troisième volet sera le «divertissement intelligent», les événements «people» étant passés au crible en tant que phénomènes. Le public visé est celui des personnes actives de 20 à 40 ans.

«Nous avons examiné le projet en détail ces derniers mois. Nous sommes convaincus de la nécessité de développer un nouveau média en Suisse romande pour assurer un paysage médiatique diversifié», explique Michael Wanner, directeur général de watson et membre du conseil d’administration de AZ Medien.

«Par ailleurs, nous avons reçu de nombreux retours encourageants du marché publicitaire. Ce qui a renforcé notre intention d’aller de l’avant. Je suis heureux que nous puissions maintenant commencer», ajoute-t-il.

Selon M. Wanner, le financement du projet est assuré. Il précise toutefois que la participation d‘investisseurs romands est toujours ouverte. Des discussions sont en cours avec d’éventuels partenaires de premier ordre.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!