Barcelona World Race: Wavre et Paret arrêtés par les douanes
Actualisé

Barcelona World RaceWavre et Paret arrêtés par les douanes

Dominique Wavre et Michèle Paret, qui participent à la Barcelona World Race, ont vécu un triste épisode lundi.

Le tandem suisse a rencontré des difficultés à la frontière marocaine.

Le tandem suisse a rencontré des difficultés à la frontière marocaine.

Les navigateurs ont en effet été stoppés net une heure par les douanes marocaines. Ces dernières n'y sont par allées de main morte. Abordés par une vedette, Wavre et Paret ont dû arrêter leur 60 pieds Mirabaud. «Nous trouvons la procédure surprenante, explique Paret sur son site internet. (Les douaniers) s'approchent et nous font des signes péremptoires nous faisant comprendre qu'il faut arrêter le bateau! On a beau leur crier que ce n'est pas possible, que l'on est en course, rien n'y fait!»

Le tandem appelle alors la direction de course, qui agit rapidement mais laisse quand même une grosse demi-heure de battement suffisante pour les douaniers. «Ils ont pris d'assaut notre bord, vidant les sacs de nourriture, les sacs de pièces de rechange, ils ont déchiré les emballages sous vide et balancé au sol un convertisseur de rechange et bouquet final, si j'ose dire, sont tombés bien entendu sur le sac de résine et la poudre de silice! (poudre blanche à mélanger avec la résine pour les collages de composite). Je me vois déjà tourner en rond derrière les barreaux, à la place de tourner autour de la planète en bateau à voiles!»

Les douaniers marocains reçoivent par la suite un appel de leur hiérarchie et quittent Mirabaud. «La course peut reprendre... merci le comité de course!», conclut Michèle Paret.

Ce coup d'arrêt est rageant pour les deux navigateurs, à la lutte avec les meilleurs depuis le départ. Heureusement pour eux, cet épisode n'a pas totalement prétérité leurs chances de bien figurer dans ce tour du monde en monocoque, en double et sans escale. Mirabaud pointe mardi matin à la 4e place du classement, à seulement 35 milles nautiques des leaders Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron (Virbac-Paprec 3).

(si)

Ton opinion