Actualisé 06.09.2012 à 05:58

US Open

Wawrinka a dû jeter l'éponge

Stanislas Wawrinka abandonne au troisième set face à Novak Djokovic, probablement en raison d'une blessure. Le Serbe se qualifie donc en en quarts de finale.

Wawrinka a abandonné face à Djokovic.

Wawrinka a abandonné face à Djokovic.

L'US Open 2012 s'est bien mal terminé pour Stanislas Wawrinka (no 18). Le Vaudois n'a pas pu défendre jusqu'au bout ses chances en 8e de finale, où il se réjouissait de défier le tenant du titre Novak Djokovic (no 2). Il décidait de jeter l'éponge alors qu'il était mené 6-4 6-1 3-1.

Stanislas Wawrinka a ainsi subi, sans pouvoir lutter à armes égales, sa 19e défaite d'affilée face à un membre du top 3 de la hiérarchie mondiale. Battu pour la huitième fois en dix apparitions au 4e tour d'un tournoi du Grand Chelem, il avait manqué le coche dans la première manche face au Serbe. Il avait pourtant rapidement effacé le break concédé la veille au soir juste avant que la pluie n'interrompe les débats, revenant de 0-3 à 2-3 en profitant des largesses d'un Novak Djokovic peu convaincant à la reprise.

Stanislas Wawrinka payait cependant cher son manque d'efficacité au service dans ce set. Il perdait ainsi son engagement à trois reprises, alors qu'il parvenait pourtant également à revenir de 2-5 à 4-5. La suite de la rencontre était bien plus difficile pour le droitier de St-Barthélemy, qui semblait se sentir mal et faisait ainsi appel au médecin à l'issue du troisième jeu de la troisième manche.

Pas assez de force

«Je ne me sens pas bien», soulignait-il en conférence de presse. «J'avais déjà quelques soucis après mon match du 2e tour face à (Alexandr) Dolgopolov», disputé trois jours plus tôt. «J'ai attrapé froid en raison des nombreux changements de température que nous avons rencontrés, notamment en dehors des courts en raison de la climatisation. C'est une petite grippe», précisait le no 2 helvétique.

«Je n'ai pas eu le temps de récupérer. Je me sentais un peu mieux en début de match, car je n'étais pas encore fatigué, expliquait Stanislas Wawrinka. Mais je n'avais pas suffisamment de forces pour continuer. J'aurais pu le faire, mais cela aurait été risqué. J'avais des frissons et la tête qui tournait pendant ce match.»

«C'est vraiment dommage. Je me sens bien sur le plan tennistique, et je voulais tenter ma chance. Mais il est déjà difficile d'affronter un joueur de la trempe de Novak Djokovic quand tu es à 100 %. C'est encore plus compliqué quand tu es diminué», poursuivait le droitier de St-Barthélemy.

Sa participation au barrage de Coupe Davis prévu du 21 au 23 septembre aux Pays-Bas n'est absolument pas remise en cause.«Je ne sais simplement pas si je vais me soigner en Suisse ou aux Pays-Bas», concluait Stanislas Wawrinka, qui quittera New York dès jeudi.

D'un court à l'autre

Initialement programmée mardi après-midi dans le stade Arthur Ashe, cette rencontre s'est finalement déroulée en deux temps dans le stade Louis Armstrong, le deuxième plus grand court de Flushing Meadows. Elle n'avait démarré qu'à 20h47 la veille en raison des averses qui avaient perturbé la journée de mardi, et s'est terminée mercredi à 16h15 avec l'abandon de Stanislas Wawrinka. Les deux hommes avaient pu s'affronter pendant 7' seulement mardi...

Novak Djokovic retrouvera le stade Arthur Ashe jeudi soir. Il se mesurera à Juan Martin Del Potro (no 7), sacré à New York en 2009. Nole disputera à cette occasion son 14e quart de finale consécutif en Grand Chelem. Seuls Roger Federer (34) et Jimmy Connors (27) ont fait mieux que le Serbe dans l'ère Open, entamée en 1968. (ats/si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!