Coupe Davis: Wawrinka d'entrée de jeu dans le bain
Actualisé

Coupe DavisWawrinka d'entrée de jeu dans le bain

Le Vaudois ouvrira les feux dans la rencontre de Coupe Davis contre les Etats-Unis, aujourd'hui à 13h.

par
Grégory Beaud

Roger Federer et Stanislas Wawrinka rencontreront la paire Mike Bryan/Ryan Harrison samedi lors du double.

S'ils ne l'avouent qu'à demi-mot, les Suisses auraient préféré voir Roger Federer faire son apparition sur le court cet après-midi. Face à John Isner, le Bâlois aurait pu parfaitement lancer la machine et ôter une part de pression des épaules de Stanislas Wawrinka. Le sort en a décidé autrement: c'est le joueur de Saint-Barthélemy qui marquera en premier la terre battue de son empreinte.

«Le plus important sera de sortir vainqueur de ce week-end de compétition, a tempéré le No 2 de la sélection suisse. J'ai l'habitude de jouer en premier et tout le monde doit être capable d'occuper les deux rôles.»

Pourtant, Mardy Fish a tout de la peau de banane. Huitième joueur mondial, l'Américain a dominé Stanislas Wawrinka lors de leurs deux affrontements. «Nous avions disputé un match en trois sets l'an passé à Montréal, s'est souvenu le Romand. C'est un joueur qui a beaucoup progressé ces deux dernières années. Il est en confiance, comme le prouve sa participation aux derniers Masters.»

Stanislas Wawrinka, bien que matricule 28 à l'ATP, a des raisons de croire en sa bonne étoile. Lors de l'Open d'Australie, Mardy Fish s'est incliné au 2e tour face au Colombien Alejandro Falla. Avec humour, l'Américain avait expliqué, mardi: «Ce tournoi du Grand Chelem m'a perturbé dans ma préparation pour la Coupe Davis.»

Mieux, Mardy Fish ne se sent pas comme un poisson dans l'eau sur le sable ocre. «C'est un joueur qui aime les surfaces rapides, a convenu Stanislas Wawrinka. Mais à Fribourg, comme ce n'est pas aussi lent qu'une terre battue traditionnelle, il peut développer son jeu. A moi de faire en sorte qu'il ne vienne pas trop souvent au filet.

Forum Fribourg (terre battue). Coupe Davis. Groupe mondial, 1er tour: Suisse (Roger Federer/ATP 3, Stanislas Wawrinka/ATP 28, Marco Chiudinelli/ATP 190, Michael Lammer/ATP 251) - Etats-Unis (Mardy Fish/ATP 8, John Isner/ATP 17, Ryan Harrison/ATP 95, Mike Bryan/ATP 1 en double).

Vendredi. 12h40: cérémonie d'ouverture. Dès 13h00: Wawrinka - Fish, suivi de Federer - Isner.

Samedi. Dès 14h30: Federer/Wawrinka - Bryan/Harrison.

Dimanche. Dès 12h00: Federer - Fish, suivi de Wawrinka - Isner.

Les matches en direct sur 20minutes.ch

Retrouvez en direct sur notre site tous les matches de la rencontre Suisse-Etat-Unis. A suivre vendredi dès 13h avec le match qui opposera Stanislas Wawrinka à Mardy Fish.

Trois question à Roger Federer

– Vous affrontez John Isner, c’est à chaque fois un défi face à un tel serveur.

– Ce n’est pas un joueur classique, c’est sûr. Il faut être capable de réagir très vite et d’avoir un peu de chance. Mais l’important, c’est surtout d’être patient. Durant la rencontre, il va sans doute rater des services et il faudra savoir en profiter.

– La terre battue pourrait-elle vous avantager ?

– Pas forcément. La lenteur du revêtement lui permet de disposer de davantage de temps pour se déplacer. Mais il est sûr que je ne suis pas mécontent que la terre battue ne soit pas ultra-lente.

– En double, croyez-vous en la titularisation de Ryan Harrison?

– Que ce soit Mardy Fish, John Isner, Mike Bryan ou Ryan Harrison, cela ne change finalement pas grand-chose. On parle de petits changements, car tous sont capables de servir à 210 km/h. Peu importe le nom de l’adversaire, je pense que les Américains seront souvent au filet, surtout Bryan qui est un spécialiste en la matière.

Ton opinion