Masters 1000 de Madrid: Wawrinka et Federer passent
Actualisé

Masters 1000 de MadridWawrinka et Federer passent

Roger Federer (no 1) attend Stanislas Wawrinka (no 15) de pied ferme à Madrid.

Marco Chiudinelli s'est incliné face à Marcos Baghdatis.

Marco Chiudinelli s'est incliné face à Marcos Baghdatis.

Le Bâlois s'est qualifié pour les 8es de finale, où il affrontera le Vaudois si ce dernier passe l'obstacle Leonardo Mayer (ATP 61) au 2e tour. Marco Chiudinelli (ATP 66) s'est quant à lui incliné d'entrée face à Marco Baghdatis (ATP 28).

Exempté de 1er tour dans le Masters 1000 madrilène, Roger Federer s'est imposé 6-2 7-6 (7/4) face à Benjamin Becker (ATP 46). «Mon objectif était de réussir un match propre. Je suis aussi parvenu à me montrer solide sur mon engagement, ce qui a rendu la tâche de mon adversaire difficile», lâchait le Bâlois.

«Mes sensations étaient bonnes dès le début du match. J'ai tout de suite bien frappé la balle», poursuivait l'homme aux 16 trophées du Grand Chelem. «Mes sensations étaient meilleures sur terre battue l'an passé. Mais je n'ai pas joué beaucoup de matches, et suis très frais sur le plan physique. Cette victoire me fait du bien, et les choses peuvent changer très vite en tennis, pour le meilleur comme pour le pire.»

Aucune balle de break à sauver

Le tenant du trophée, qui n'a pas dû écarter la moindre balle de break, a retenu l'une des leçons de son échec d'Estoril où il s'est incliné en demi-finale la semaine dernière. Très concentré, il réussissait une entame de match parfaite en remportant les trois premiers jeux face à un joueur dont la terre battue n'est, il est vrai, pas la meilleurs surface.

Le deuxième set était en revanche plus accroché. Roger Federer était contraint de disputer un tie-break après avoir manqué deux balles de match à 6-5 à la relance. Le Bâlois, qui ratait un coup droit-penalty sur la première à 30/40, se retrouvait ensuite mené 1/3 dans le jeu décisif. Il renversait la vapeur en s'adjugeant six des sept derniers points d'une rencontre longue de 81'.

Huit jeux d'affilée pour Stan

Demi-finaliste à Belgrade la semaine dernière, Stanislas Wawrinka a connu une entrée en matière plus difficile face à Marcel Granollers (ATP 87), qu'il dominait 6-4 6-4. Il concédait ses trois premiers jeux de service pour se retrouver mené 1-4 par l'Espagnol. Sa réaction était cependant des plus convaincantes: le champion olympique de double s'adjugeait 8 jeux d'affilée pour prendre le large (6-4 3-0). Son adversaire recollait à 4-4, mais le Vaudois serrait à nouveau sa garde pour enlever les deux jeux suivants.

Vainqueur en 91' grâce notamment à sa plus grande efficacité sur les balles de break (6/9, contre 4/10 pour Granollers), Stanislas Wawrinka devra venir à bout de Leonardo Mayer avant de songer à un cinquième duel avec Roger Federer. Le champion de Casablanca partira largement favori face à l'Argentin de 22 ans, qu'il n'a encore jamais affronté. La meilleure performance de l'année de Leonardo Mayer est une place de quart de finaliste sur la terre battue de Santiago.

Les semaines se suivent...

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Marco Chiudinelli. Cinq jours après avoir été battu à Munich par Marcos Baghdatis, le Bâlois a encore une fois subi la loi du Chypriote à Madrid. Pour que la symétrie soit parfaite, le no 3 helvétique s'est incliné sur le même score, 6-3 6-4. Il a toutefois fait durer le plaisir un peu plus longtemps, lui qui s'est incliné en 1 h 25' dans la capitale espanole, contre 1 h 17' à Munich. (si)

Ton opinion