Actualisé 18.01.2007 à 22:13

Wawrinka: et voici Nadal!

TENNIS – Vainqueur du Chilien Paul Capdeville (ATP 148) 6-4 6-3 6-2 au 2e tour, «Stan» défiera le numéro 2 mondial pour une place en huitièmes de finale.

Stanislas Wawrinka (ATP 40) a peut-être rendez-vous avec la gloire. Son seizième de finale de l'Open d'Australie contre l'Espagnol Rafael Nadal constitue une occasion en or de franchir un palier dans une carrière qu'il conduit à la fois avec une certaine discrétion et de la sagesse. «Stan», bientôt 22 ans, se retrouve pour la cinquième fois déjà à la hauteur d'un troisième tour dans un tournoi du Grand Chelem, la première à Melbourne. Que ce soit face à Mariano Puerta à Paris en 2005, Mario Ancic l'an dernier à Wimbledon et Nicolas Massu et Tommy Robredo à New York en 2005 et en 2006, le Vaudois n'avait pas vraiment eu droit au chapitre. Avec Nadal, le défi qui lui est proposé est encore plus relevé que les quatre précédents. «Je ne sais pas si je peux le battre. Mais je suis sûr que je peux le gêner», lance Wawrinka. Face au Majorquin, qui s'est qualifié à la faveur d'un succès laborieux 7-5 6-3 4-6 6-2 lors de la «night session» devant Philipp Kohlschreiber (ATP 61), le Vaudois entend s'inspirer de l'exemple de James Blake. L'Américain a battu à trois reprises Nadal en trois rencontres. «Contre Nadal, Blake n'hésite pas une seconde à prendre sa chance sur les balles courtes, explique Stan. C'est la tactique que j'entends suivre».

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!