Masters 1000 de Rome: Wawrinka exécute Soderling
Actualisé

Masters 1000 de RomeWawrinka exécute Soderling

Le Vaudois s'est qualifié pour les quarts de finale des Internationaux d'Italie en s'imposant 6-3 6-2 devant Robin Soderling (ATP 7).

Deux ans après son accession en finale, Stanislas Wawrinka (ATP 26) excelle à nouveau à Rome.

Deux ans après son accession en finale, Stanislas Wawrinka (ATP 26) excelle à nouveau à Rome.

Ce succès expéditif face au finaliste de Roland-Garros survient au lendemain d'un marathon de trois heures contre Tomas Berdych. Après être passé à deux points de la défaite contre le Tchèque, le no 2 suisse a survolé les débats contre le Suédois. Cette première victoire de l'année contre un joueur du top-ten lui permet d'aborder sereinement son quart de finale face à Rafael Nadal (ATP 3) vendredi en fin d'après-midi. Le tenant du titre a gagné un septième match de rang sur terre battue sans lâcher un set en battant 6-3 6-2 le Roumain Victor Hanescu (ATP 39).

"Jouer Nadal sur terre battue, c'est... compliqué, avoue Stanislas Wawrinka. Il est toujours aussi fort. Il vient de refaire le plein de confiance en gagnant à Monte-Carlo. Mais il jouait déjà bien en Australie et lors de la tournée américaine. Il est évident que l'on ne part pas dans ce match à 50-50. Mais je n'entrerai pas sur le court battu d'avance. Si je sors un grand match, une chance peut s'offrir."

Stanislas Wawrinka et Rafael Nadal ont déjà été opposés à quatre reprises par le passé. A chaque fois, la victoire est revenue au gaucher de Manacor. Mais "Rafa" n'a pas oublié que Wawrinka l'avait réellement inquiété lors de leur dernier affrontement, il y atreize mois à Miami. Nadal s'était imposé 7-6 7-6 après 2h#43' de match.

Moins d'une heure et vingt minutes ont suffi à Stanislas Wawrinka Sur son engagement, il n'a accordé que deux balles de break à son adversaire, toutes deux sauvées au cinquième jeu du premier set.pour prendre la mesure de Soderling, finaliste dimanche à Barcelone. Le Vaudois a ravi à trois reprises le service du Scandinave. Comme face à Berdych, Stanislas Wawrinka a utilisé avec bonheur l'arme du slice. (si)

Ton opinion