Actualisé 02.06.2013 à 16:49

Roland-GarrosWawrinka-Gasquet, un duel attendu

Le duel entre Stanislas Wawrinka (no 9) et Richard Gasquet (no 7) sera le 8e de finale le plus attendu lundi à Roland-Garros dans le haut du tableau. Les esthètes seront servis, avec un face-à-face entre deux des plus beaux revers à une main du circuit.

L'enjeu sera de taille, puisque les deux hommes sont tous deux à la recherche d'un premier quart de finale à la Porte d'Auteuil. Le vainqueur de leur affrontement aura par ailleurs vraisemblablement droit au défi ultime au tour suivant, face au septuple vainqueur du tournoi Rafael Nadal (no 3).

Prendre l'échange à son compte

Respectivement sacrés chez les juniors en 2002 et en 2003 à Roland-Garros, Richard Gasquet (27 ans le 18 juin) et Stanislas Wawrinka (28 ans) n'ont été opposés qu'une seule fois jusqu'ici, il y a près de sept ans à Paris-Bercy où le Biterrois s'était imposé 7-5 6-1. Leur second duel s'annonce des plus indécis, tant leur niveau de jeu est proche depuis le début de la saison.

Richard Gasquet et Stanislas Wawrinka - qui a dominé Jerzy Janowicz (no 21) en quatre sets au 3e tour samedi - affichent respectivement un bilan de 28-8 et de 29-9 en 2013. Le no 2 français a glané deux titres contre un seul pour son adversaire, mais sur dur (Doha et Montpellier) et avant la mi-février. Le no 2 helvétique a quant à lui triomphé sur terre battue (Oeiras), au début du mois de mai, juste avant de se hisser en finale à Madrid.

La capacité de prendre l'échange à son compte sera déterminante. Et là, Stanislas Wawrinka peut faire parler sa puissance supérieure. Le Vaudois, dont les douleurs à la cuisse gauche appartiennent au passé, est certes moins doué que son adversaire sur le plan technique mais plus naturellement enclin à se porter vers l'avant.

Son mental et son endurance à toute épreuve lui permettraient en outre d'envisager avec sérénité un éventuel marathon face à un Richard Gasquet, qui a parfois tendance à évoluer très loin de sa ligne de fond. Et le bilan du Français dans les 8es de finale de Grand Chelem ne parle pas non plus en sa faveur: un seul succès, pour quinze défaites...

La mise au point de Nole

Les amateurs de revers à une main auront une autre occasion de se régaler lundi avec l'affrontement entre Mikhail Youzhny (no 29) et Tommy Haas (no 12). Le Russe fait figure d'outsider face au vétéran allemand (35 ans), qui est revenu de très loin avant de décrocher sa qualification samedi: Tommy Haas a en effet écarté une balle de match à la relance à 4-5 dans le cinquième set face à John Isner (no 19), qui avait auparavant effacé lui-même... 12 balles de match dans la quatrième manche. La 13e opportunité fut la bonne pour l'Allemand, vainqueur 7-5 7-6 (7/4) 4-6 6-7 (10/12) 10-8.

Le vainqueur de ce duel russo-germanique ne devrait cependant pas être en mesure de poursuivre l'aventure au-delà des quarts de finale. Il devrait en effet retrouver le no 1 mondial Novak Djokovic à ce stade de la compétition. Le Serbe a envoyé un signal fort à ses rivaux samedi, écrasant la star montante du circuit Grigor Dimitrov (no 26) 6-2 6-2 6-3 pour prendre une cinglante revanche sur le revers concédé face au Bulgare au 2e tour du récent Masters 1000 de Madrid. Nole (500 victoires sur l'ATP Tour désormais) sera à l'abri de toute mauvaise surprise lundi face à Philipp Kohlschreiber (no 16).

Un retour attendu

Adversaire désigné de Novak Djokovic en demi-finale, Rafael Nadal ne devrait pas non plus trembler au 4e tour. Le triple tenant du titre se mesurera au Japonais Kei Nishikori (no 13), qui ne possède pas suffisamment d'armes sur le plan offensif pour espérer créer la sensation. Le gaucher majorquin demeure le principal favori du tournoi, même s'il avait perdu la première manche dans ses deux premiers tours.

Rafael Nadal, qui peut devenir le premier joueur à gagner huit fois le même tournoi du Grand Chelem s'il s'impose cette année à Paris, en est tout de même à 18 victoires consécutives sur le circuit. Et le retour du beau temps, qui rend son lift bien plus bondissant, ne peut que favoriser ses desseins. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!