Actualisé 24.07.2009 à 17:20

Allianz Suisse Open

Wawrinka, l'homme à battre à Gsaad

Tête de série no 1 de l'Allianz Suisse Arena comme l'an dernier, Stanislas Wawrinka (ATP 18) sera à nouveau l'homme à battre à Gstaad.

Il est, d'ailleurs, la seule véritable tête d'affiche d'un tournoi qui peine de plus en plus à attirer les toutes meilleures raquettes du Circuit.

Le report de trois semaines de la date de l'Allianz Suisse Open n'a pas provoqué une nouvelle donne. Tournoi labélisé «250», Gstaad ne peut pas soutenir la comparaison avec les Davidoff Swiss Indoors de Bâle, un tournoi «500», qui annonce pour cet automne un plateau de choix avec Roger Federer, bien sûr, mais aussi Novak Djokovic et Jo-Wilfried Tsonga. Les organisateurs affirment toutefois que cette date à la fin juillet offre l'assurance d'une meilleure couverture télévisée et peut attirer un public plus nombreux dans la mesure où elle coïncide avec la semaine la plus courue sur le plan touristique.

Finaliste en 2005 contre Gaston Gaudio et demi-finaliste en 2008 contre le futur vainqueur Victor Hanescu, Stanislas Wawrinka entend inscrire son nom à côté de celui de Roger Federer au palmarès du tournoi de l'Oberland que le Bâlois avait enlevé en 2004. Depuis cette date, l'homme au quinze titres du Grand Chelem n'est plus remonté à Gstaad.

Après son match héroïque contre Andy Murray à Wimbledon, Stanislas Wawrinka a connu un retour sur terre bien difficile cette semaine à Hambourg, où il a perdu d'entrée de jeu contre l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez. «Un match à oublier. Je l'ai vraiment très mal négocié», avoue le Vaudois. A Gstaad où il ne croisera pas la route d'un autre joueur du top 20 de l'ATP, le droit à l'erreur ne lui sera pas vraiment accordé. C'est tout simplement la règle du jeu.

Stanislas Wawrinka affrontera au premier tour un qualifié. La première tête de série qui se dresse théoriquement sur sa route sera l'Allemand Nicolas Kiefer (No 6). Les deux autres joueurs suisses admis directement dans le tableau principal n'ont pas été vraiment gâtés par le sort. Stéphane Bohli (ATP 165) affrontera le Français Julien Benneteau (ATP 68) et Marco Chiudinelli (ATP 174) l'Allemand Andreas Beck (ATP 52).

Les premiers matches du tableau principal se dérouleront dès ce dimanche. Il s'agit d'une grande «première» comme la possibilité offerte au public ce samedi de s'entretenir avec les joueurs dès 17h30 au centre du village. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!