Actualisé 01.11.2013 à 07:24

Tennis

Wawrinka qualifié sans Londres d'un doute

Le Vaudois est le second Suisse a avoir validé son billet pour le Masters. La défaite de Raonic lui assure son sésame.

de
Grégory Beaud, Paris
Mission accomplie pour le joueur de Saint Bathélemy.

Mission accomplie pour le joueur de Saint Bathélemy.

Cela fait plusieurs semaines que le joueur de Saint-Barthélemy était bombardé de questions à ce sujet. De son côté, il n'osait pas trop pas parler. De peur de se porter la poisse, sans doute. Depuis jeudi 19h07, c'est désormais une certitude. Stanislas Wawrinka fait partie du gratin du tennis mondial qui se réunira la semaine prochaine à Londres. Avec «Stan» aux côtés de l'habitué Roger Federer – 12e participation de suite -, il s'agira du premier Masters de l'histoire avec deux joueurs à croix blanche parmi les qualifiés. «Il a été régulier tout au long de la saison, a reconnu le Bâlois. Il mérite amplement sa place.»

Même après sa victoire 6-3 6-2 face à Nicolas Almagro en début de journée, Wawrinka utilisait le conditionnel comme un slice de revers. Sur la défensive. «Ce ne serait pas normal que je sois qualifié, remarquait-il. Au début de ma carrière, je pouvais tout au plus y rêver. Je suis tout proche, mais tout proche ce n'est pas encore effectif.» Sept heures plus tard, Tomas Berdych a ôté les «si» et les «mais» de la bouche de «Stan». «J'étais tranquille durant ce match. J'ai juste regardé la fin, a expliqué Wawrinka. Je suis très content et je me réjouis d'y être.»

Malgré la satisfaction légitime, Stanislas Wawrinka a encore un tournoi à boucler, à Paris-Bercy. En quart de finale, il défiera Novak Djokovic. Cette année, les deux hommes ont disputé deux batailles épiques à l'Open d'Australie et à l'US Open. Le Serbe s'est à chaque fois imposé au bout du suspense. Désormais libéré de toute pression le No 8 mondial sait qu'il a ses chances. Surtout que l'ancien No 1 mondial n'est actuellement pas dans sa meilleure forme. «Je ne pense pas qu'on puisse jouer totalement sans pression, a affirmé le Vaudois. Mais je suis content d'avoir la chance d'affronter Djokovic dans un Masters 1000, en indoor. Mon niveau de jeu actuel est élevé et je sais que je peux le battre, même si ce serait évidemment difficile.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!