Tennis - Rome: Wawrinka s'impose sans problème contre Thiem

Actualisé

Tennis - RomeWawrinka s'impose sans problème contre Thiem

Le Vaudois nous a proposé son meilleur match depuis longtemps dans ce duel de revers à une main. Thiem s'est montré solide mais Stan n'a jamais craqué.

Stan Wawrinka (ATP 9) semble se rapprocher de son meilleur niveau. Le Vaudois disputera à Rome son 15e quart de finale dans un Masters 1000, le premier depuis Cincinnati en août dernier. Vainqueur 7-6 (7/3) 6-4 de Dominic Thiem (ATP 49) au 3e tour, il défiera Rafael Nadal (ATP 7) vendredi.

Sorti avant les quarts de finale dans les six précédents Masters 1000, Stan Wawrinka (ATP 9) atteint surtout ce stade de la compétition pour la première fois depuis près de trois mois sur le circuit. Battu par Sergiy Stakhovsky en quart de finale du tournoi ATP 250 de Marseille le 20 février, il avait ensuite enchaîné avec quatre éliminations précoces dans les Masters 1000 d'Indian Wells, Miami, Monte-Carlo et Madrid.

Intouchable sur son service

Stan Wawrinka, qui n'a en fait gagné que quatre matches dans les cinq tournois disputés après son sacre de Rotterdam le 15 février - il était exempté de 1er tour à Marseille -, a livré une prestation des plus solides face à l'Autrichien Dominic Thiem. Il ne devait ainsi faire face qu'à une seule balle de break, qu'il effaçait en claquant un ace à 3-3 30/40 dans le premier set.

Le Vaudois fut d'ailleurs quasiment intouchable sur son engagement, ne concédant au final que 2 points lorsque sa première balle passait. Il faisait rapidement la différence dans le tie-break, remportant les quatre premiers points après avoir réussi un retour puis un passing gagnants de revers sur les deux premiers points joués sur le service de Dominic Thiem.

De plus en plus confiant au fil des minutes, Stan Wawrinka montait en puissance au cours de la deuxième manche. Il signait le seul break du match dans le cinquième jeu et conservait sans difficulté cet avantage. Le champion olympique 2008 de double, qui ne perdait que 2 points sur son service dans cette manche, concluait la partie sur un jeu blanc en armant un coup droit gagnant sur sa première balle de match.

Nadal en reconquête

Convaincant jeudi face à un joueur qui l'avait battu l'an dernier sur la terre battue de Madrid, Stan Wawrinka devra très certainement élever encore son niveau de jeu vendredi. Ejecté du top 5 de la hiérarchie pour la première fois depuis mai 2005 après sa défaite subie face à Andy Murray en finale à Madrid dimanche dernier, Rafael Nadal a retrouvé des couleurs à Rome.

Le septuple vainqueur du tournoi n'a ainsi laissé aucune chance jeudi à John Isner (6-4 6-4), qui avait remporté 84 jeux de service consécutifs avant ce 8e de finale. Et il mène 12-1 dans son face-à-face avec Stan Wawrinka. Le Vaudois reste cependant sur un succès inoubliable, qui lui avait permis de conquérir le titre à l'Open d'Australie en janvier 2014. (si)

Ton opinion