Wawrinka sans illusion face à un Robredo intouchable
Actualisé

Wawrinka sans illusion face à un Robredo intouchable

A New York, Stanislas Wawrinka a essuyé une défaite sans appel, 6-3 6-4 6-2, devant l'Espagnol Tommy Robredo (ATP 6).

Un huitième de finale dans un tournoi du Grand Chelem demeure toujours une frontière inexplorée pour Stanislas Wawrinka (ATP 46). Pour la quatrième fois déjà, le Vaudois échoue à ce stade de la compétition. «J'ai livré un non-match. J'ai peut-être peur d'aller plus haut dans un tel tournoi, se lamentait Wawrinka. Je fais un blocage...»

Ecrasé de son propre aveu par la pression, il ne fut qu'une ombre sur le court. Après avoir concédé son service au premier jeu du match, il n'est jamais parvenu à recoller au score. Il a perdu à huit reprises son engagement dans une rencontre à sens unique. Joueur encore en devenir à 21 ans et demi, Stanislas Wawrinka doit impérativement se convaincre qu'il est capable de briller dans les grands rendez-vous.

«Physiquement et techniquement, je suis prêt pour aller loin dans un tournoi du Grand Chelem», affirme Stan. La question pour lui désormais est de trouver la clé qui lui permettra de franchir cette barrière psychologique qu'il s'impose. Autre Suisse engagé hier soir, Marco Chiudinelli a également connu les affres de la défaite.

Il a été battu en quatre sets par le Français Richard Gasquet 7-6 (7/2) 6-3 2-6 7-6 (7/2). Face au matricule mondial No 25, le Bâlois a laissé passer sa chance dans le quatrième set, où il était pourtant parvenu à prendre le service de son adversaire dans le septième jeu.

(si)

Ton opinion