Tennis: Wawrinka sorti dès le premier tour à Tokyo
Actualisé

TennisWawrinka sorti dès le premier tour à Tokyo

Le Vaudois a décidément de la peine face à des adversaires japonais en cette fin de saison. Trois semaines après sa défaite à l'US Open face à Kei Nishikori, il a subi la loi de Tatsuma Ito, 103e joueur mondial.

Stan Wawrinka (ATP 4) a subi son plus cuisant échec de l'année mardi à Tokyo. Tête de série no 1 du tableau, le Vaudois s'est incliné 7-5 6-2 au 1er tour face au 103e joueur mondial, Tatsuma Ito.

C'est la troisième fois de l'année que Stan Wawrinka est sorti dès son entrée en lice après Madrid, où il avait bénéficié d'un «bye» au 1er tour avant de subir la loi de Dominic Thiem, et Roland-Garros, où il avait été dominé en quatre sets par Guillermo Garcia-Lopez. Vainqueur de six des sept matches qu'il a joués face à des membres du top 10, il a concédé cinq de ses douze défaites de la saison face à des joueurs classés au-delà du 40e rang mondial...

Trop de fautes

Mardi, Stan Wawrinka a subi la loi d'un joueur qui devait sa place dans le tableau final à une invitation. Tatsuma Ito (26 ans) a certes rendu une copie d'excellente facture, se montrant extrêmement agressif à l'échange. Mais le Japonais, dont le meilleur classement ATP est une 60e place obtenue en octobre 2012, n'avait tout de même remporté que deux matches jusqu'ici sur le circuit principal cette année.

Les statistiques ne plaident pas en faveur de Stan Wawrinka. Le Vaudois a accumulé les fautes directes dans cette partie (25 au total), ne réussissant que 12 coups gagnants. Il a surtout péché en coup droit, concédant ainsi le break décisif de la première manche à 5-5 en sortant largement une attaque de coup droit. C'est également sur des coups droits manqués qu'il lâchait à deux reprises son engagement dans le deuxième set.

La frustration était grande pour Stan Wawrinka, qui a d'ailleurs - comme souvent - passé ses nerfs sur une raquette. Il s'est pourtant battu, effaçant notamment un premier break de retard dans la première manche pour recoller à 4-4. Mais il lâchait prise après avoir manqué deux balles de break consécutives qui auraient pu relancer ses actions alors qu'il était mené 2-3 dans le deuxième set.

Du surplace à la Race

Cette défaite n'aura pas de conséquence comptable pour Stan Wawrinka, qui devait défendre cette semaine les 45 points remportés l'an dernier à Pékin où il avait été stoppé au 2e tour. Il devait cependant espérer lancer d'une tout autre manière sa tournée asiatique, qui se poursuivra la semaine prochaine à Shanghaï. Il jouera un peu plus gros - 180 points - dans le Masters 1000 chinois, dont il avait atteint les quarts de finale l'an passé.

Le champion d'Australie fait néanmoins du surplace dans la Race, le classement qualificatif pour le Masters de Londres, alors qu'il aurait validé son ticket s'il avait pu atteindre la finale à Tokyo. Il pointera certes toujours au 4e rang lundi prochain, et sa qualification n'est pas remise en cause. N'empêche qu'il compte moins de 1500 points d'avance sur Milos Raonic, Andy Murray et Grigor Dimitrov, respectivement 9e, 10e et 11e du classement 2014. (ats)

Ton opinion