étude: «We Feel Fine», le bonheur du web 2.0 enfin décodé
Actualisé

étude«We Feel Fine», le bonheur du web 2.0 enfin décodé

Des chercheurs de l'Université du Vermont se sont servis du projet «We Feel Fine» pour quantifier le bonheur des internautes.

par
man

L'étude réalisée par des chercheurs de l'Université du Vermont a permis de montrer que le jour le plus heureux de ces dernières années a été le 4 novembre 2008, soit le jour de l'élection du président américain Barack Obama. Et le jour le plus triste, du moins pour ce qui concerne le web, a été le 25 juin 2009, date de la mort du chanteur Michael Jackson.

L'étude s'est basée sur le projet «We Feel Fine», lancé il y a quatre ans par Jonathan Harris et Sep Kamvar, un duo d'artistes-informaticiens, et a passé au crible plus de 10 millions de messages publiés sur le service de microblogging Twitter, sur les blogs, ainsi que les commentaires postés sur les photos du site Flickr.

En utilisant un algorithme qui permet de tracer les sentiments des internautes en décelant des mots-clés présents dans les messages et en les notant de 1 à 9, l'étude a montré également que les jours de Noël et de la Saint-Valentin coïncident généralement avec un sentiment de bien-être global, bien qu'ils soient de plus en plus associés à des sentiments de culpabilité lié aux dépenses et de solitude.

Par rapport au passé, il ressort que les adolescents sont ceux qui expriment le plus de tristesse et de sentiments négatifs.

Ton opinion