Formule 1: Webber et Vettel se sont réconciliés
Actualisé

Formule 1Webber et Vettel se sont réconciliés

Sebastian Vettel et Mark Webber, entrés en collision au Grand Prix de Turquie de Formule 1, se sont réconciliés, veut faire savoir Red Bull.

Red Bull joue la carte du pardon entre Vettel et Webber.

Red Bull joue la carte du pardon entre Vettel et Webber.

Sur une photo prise à Milton Keynes, où se trouve l'usine de l'écurie, et diffusée jeudi, les pilotes Vettel et Webber se regardent droit dans les yeux, le sourire aux lèvres et les bras tendus, comme s'ils étaient les meilleurs amis du monde. Les deux hommes ont eu une «rencontre positive», en présence de l'encadrement, qui «tire un trait sur l'accident» de dimanche, affirme Red Bull. La mise en scène est de qualité. La maison-mère est reconnue pour la justesse de son marketing et de sa communication. Dans les sports extrêmes comme dans les discothèques. En Formule 1, aussi, dont la marque se sert comme d'une formidable vitrine mondiale.

Les succès glanés l'an passé et cette saison sont en ce sens les bienvenus. Le couac du 41e tour à Istanbul Park beaucoup moins. Vettel, en tentant un difficile dépassement sur Webber pour la tête de course, a cassé sa voiture et dû abandonner. L'Australien a finalement terminé troisième. Un moindre mal. «La seule chose que je demande toujours aux pilotes est, oui, vous pouvez courir l'un contre l'autre, mais laissez-vous de la place. Et c'est exactement ce qui ne s'est pas produit», avait pesté leur patron, Christian Horner, déplorant 28 points offerts «sur un plateau» à McLaren, auteur du doublé.

«C'est un put... de désastre !», avait analysé, à chaud, Webber. L'Allemand, courroucé après l'accident, s'était de son côté touché à plusieurs reprises la tempe de l'index, signifiant que son coéquipier était fou. «C'est l'adrénaline qui s'en va», avait commenté Webber. Rien de tout cela n'est ressorti jeudi. «L'équipe nous avait fait parvenir à une bonne position. Ce qui s'est produit n'est pas bon pour eux. Je suis désolé pour eux que nous ayons perdu la tête de la course», regrette Sebastian Vettel par communiqué interposé. «C'est dommage pour l'écurie, car nous avons perdu une bonne opportunité de remporter la course. C'est le sport et ce genre de choses peut arriver», relativise Mark Webber. (si)

Ton opinion