Week-end de carnavals en Suisse - entaché par un drame
Actualisé

Week-end de carnavals en Suisse - entaché par un drame

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues des villes de Suisse pour le premier grand week-end de carnavals. Un fait divers tragique a provoqué l'interruption de la fête à Locarno (TI)

Le carnaval de Locarno a été suspendu samedi par la maire de la ville, Carla Speziali après une brutale aggression survenue vendredi vers minuit. Passé à tabac par trois jeunes gens d'une vingtaine d'années, un jeune homme de 22 ans a subi de très graves lésions et se trouve entre la vie et la mort.

«Une telle violence gratuite est inacceptable et a profondément choqué la population» a dit samedi Carla Speziali, maire de Locarno, au micro de la Radio de la Suisse italienne (RSI). La maire de la ville a annoncé l'annulation de la suite des festivités qui avaient débuté jeudi et auraient dû durer jusqu'à mardi.

Pascal Couchepin en sphynx

A Sion, les cliques s'en sont données à coeur joie au troisième jour du carnaval qui se terminera mardi soir. Impossible de dénombrer la foule qui a suivi le cortège avec précision, quelques dizaines de milliers de personnes certainement, selon le directeur du carnaval Cédric Voeffray.

Le président de la Confédération Pascal Couchepin était représenté sous les traits d'un sphinx. Le char était tiré par six personnages à l'effigie des six autres conseillers fédéraux.

Une dizaine de tonnes de petits papiers a été déversée sur les spectateurs au passage de la trentaine de cliques et chars sur le parcours long de deux kilomètres.

Près de 24.000 personnes à Coire

A Coire, une cinquantaine de cliques et de groupes de musique ont défilé devant une foule de 24.000 personnes, selon la police. Le sujet officiel était cette année l'échec de la «Porta Alpina» et le raccordement manqué des Grisons aux nouvelles liaisons ferroviaires alpines.

D'autres sujets ont été abordés, comme l'interdiction de fumer qui progresse partout, l'Euro 2008 ou la championne de tennis Martina Hingis, suspectée d'avoir consommé de la cocaïne.

Les «fous» du carnaval lâchés à St-Gall

A St-Gall, les «fous» de carnaval ont été lâchés depuis quelques jours. La Nuit de Föbü, personnage emblématique du carnaval st-gallois, a eu lieu vendredi. Samedi, les artistes et frères jumeaux Frank et Patrik Riklin ont été désignés «Föbü» 2008. Ils ont joué aux hommes-canon, tirés au milieu d'un nuage de confettis.

Fribourg, Lucerne, Martigny (VS), Romont (FR), Fully (VS) et Noirmont (JU) sont quelques-unes des autres villes en fête ce week-end. (ats)

Ton opinion