Montagne: Week-end mortel pour deux randonneurs
Actualisé

MontagneWeek-end mortel pour deux randonneurs

Un homme de 43 ans a chuté sur 150 mètres, lundi. Son corps sans vie a été retrouvé sur la commune de Liddes (VS). Le même jour, un promeneur de 84 ans s'est tué au Briefenhorn (LU).

Le quadragénaire a fait une chute de 150 mètres. Alertés de la disparition à 20h30, les secours ont découvert le corps sans vie de la victime peu avant 22h00. L'homme était parti de la cabane Terre Rouge vers 15h00 pour une marche d'environ deux heures qui devait l'amener à la Pointe du Parc à 2700 mètres d'altitude.

Le Bernois s'est tué sur l'arête du Briefenhorn (LU). Il a fait une chute de 300m dans un couloir. Son corps a été repéré et récupéré par un hélicoptère de la Rega, a indiqué mardi la police lucernoise.

Forte fréquentation et imprudences

Selon un décompte de l'ats, 38 randonneurs et alpinistes ont perdu la vie depuis le début de l'année, dont 19 en juillet. Ces chiffres étaient en général moins élevés ces dernières années.

Selon Christian Trottmann, de la Rega, l'accumulation d'accidents en juillet est due naturellement à la plus forte fréquentation des cimes en cette période de vacances. Le temps chaud et sec de ce printemps a aussi incité de nombreux amateurs à se rendre en montagne.

Porte-parole de la police valaisanne, Markus Rieder souligne pour sa part que le matériel de montagne à disposition est devenu tellement bon que de nombreuses personnes surestiment leurs capacités et sous-estiment la montagne. Pire, beaucoup partent sans guide, comme par exemple les trois Français qui ont péri au Grand Combin le 15 juillet. (ats)

Ton opinion