Actualisé

Hockey - LNAWeek-end parfait pour le Lausanne HC

Les Lausannois ont réussi leur entrée dans le nouveau championnat. Après avoir battu Bienne vendredi (1-2), ils ont vaincu Fribourg (6-4). Les Seelandais ont eux gagné à Genève (1-3).

par
Robin Carrel

Les dirigeants lausannois ont changé de coach pour trouver un homme capable de faire évoluer davantage ses joueurs vers l'avant? Pour l'instant, c'est une vraie réussite. Aussi bien sur le plan de la jouerie pure que des résultats. Les Vaudois ont battu successivement Bienne et Fribourg ce week-end au terme de prestations, si elles n'ont pas toujours été maîtrisées, plutôt prometteuses pour la suite.

Les treize premières minutes de l'ultime période resteront sans doute comme une référence de ce que Daniel Ratuschny veut voir de son équipe. Entre la deuxième pause et le 5-4 venu de la crosse de Junland en supériorité numérique, le LHC a largement dominé son adversaire et tournicoté dans la zone fribourgeoise. Les Dragons étaient fatigués et les Lions en ont profité. La soirée aurait toutefois pu prendre une toute autre tournure.

Patient à souhait, Walsky a fait le tour de la cage pour ouvrir le score après 7 minutes. Quinze secondes plus tard, Bykov a trouvé le poteau droit de Huet. Herren a ensuite manqué le 2-0 à deux reprises dans une position idéale. Il aurait mieux fait de régler la mire, car Sprunger a égalisé à la 14e, en force face à Huet.

Le LHC a tout de même repris l'avantage à sept secondes de la première sirène. Bien inspiré, en contre et en infériorité numérique, Augsburger a enfilé le puck sous Conz. D'une magnifique déviation, Bykov a encore égalisé pour les siens 150 secondes après le thé. Le «coach challenge» pris par l'entraîneur lausannois pour une supposée position de hors-jeu préalable n'y a rien changé.

Les deux compères fribourgeois ont encore fait mal aux Vaudois quatre minutes plus tard. Sur un tir de Bykov, Sprunger a dévié le puck au bon endroit. Cervenka a quant à lui alourdi le score 122 secondes plus tard, profitant d'un rebond laissé par Huet. Mais comme il était dit que rien ne serait simple pour personne, samedi, le LHC est revenu à son tour dans la partie.

Ryser a réduit le score à la 34e, avant que Pesonen ne marque son premier but de la saison juste avant la deuxième sirène. Junland a fini par faire exploser Malley à la 53e. Froidevaux a assuré le coup à 22 secondes du gong final dans la cage vide.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!