Actualisé 02.10.2013 à 13:51

Football

Wellington a passé 9 heures en prison

Le défenseur brésilien Wellington a passé neuf heures en détention préventive dans le cadre de l'affaire liée au double contrat dont il bénéficie auprès du FC Wohlen.

Wellington a été interpellé mardi à 5h du matin à son domicile.

Wellington a été interpellé mardi à 5h du matin à son domicile.

Wohlen avait engagé Wellington pour une saison, pour un salaire mensuel de 3000 francs. Or, le club de Challenge League a déclaré un salaire de 3800 francs - soit le minimum légal pour un joueur étranger dans cette catégorie de jeu - auprès de l'Office cantonal des migrations et de l'intégration. Le Ministère public a donc décidé d'ouvrir une enquête qui concerne toutes les parties.

Selon le quotidien «Nordwestschweiz», Wellington, dont le passeport a été confisqué, a été interpellé mardi à 5h du matin à son domicile, qui a été perquisitionné dans la foulée. Il avait prévu de quitter la Suisse le 10 octobre pour retourner au Brésil.

Dans une lettre adressée aux sponsors de l'équipe, le Conseil d'administration de la SA du FC Wohlen a reconnu partiellement les faits. Il se défend en affirmant que les 800 francs manquants dans le salaire mensuel de Wellington devaient être versés par les conseillers du Brésilien selon un accord verbal passé avec ceux-ci.

Le président du FC Wohlen, Andreas Wyder, aurait par ailleurs été lui-même interpellé mardi soir d'après le «Blick». Le club a expliqué qu'il ne prendrait pas position avant la fin de la procédure. (ats)

FC Wohlen dans le collimateur de la justice

Le FC Wohlen (AG) fait l'objet d'une enquête pénale. La justice argovienne soupçonne le club de football de Challenge League d'avoir trompé les autorités sur le salaire d'un joueur étranger. L'enquête ouverte contre deux personnes porte aussi sur des soupçons de faux dans les titres. Les autorités d'enquête doivent notamment établir si un joueur étranger n'était payé que 3000 francs par mois alors qu'un salaire de 3800 francs a été annoncé à l'Office cantonal de la migration. En Challenge League, le salaire minimum pour un joueur étranger est fixé à 3800 francs.

Le président du club et délégué du conseil d'administration du FC Wohlen SA a été arrêté mardi soir. Il a été interrogé mercredi matin, a indiqué mercredi le procureur général Daniel von Däniken, confirmant ainsi une information du «Blick» et de l'«Aargauer Zeitung».

Un footballeur brésilien qui jouait il y a encore une semaine avec Wohlen a également été arrêté mardi soir. Son appartement a été perquisitionné. Il y a deux contrats avec des salaires différents, souligne le procureur général qui veut connaître la raison de ces deux documents.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!