Zurich: Weltklasse: Noemi Zbären tient son rang
Actualisé

ZurichWeltklasse: Noemi Zbären tient son rang

Compte tenu des conditions fraîches au Letzigrund, la Bernoise Noemi Zbären a prouvé qu'elle fait désormais partie des cadors de sa discipline.

Victorieuse du 100 mères haies, la Bernoise Noemi Zbären a tenu son rang au Metting de Zurich.

Victorieuse du 100 mères haies, la Bernoise Noemi Zbären a tenu son rang au Metting de Zurich.

Noemi Zbären n'a pas déçu dans un 100 m haies organisé pour elle au meeting Weltklasse de Zurich.

Seule représentante de la délégation helvétique à avoir couru une finale lors des Championnats du monde de Pékin, la Bernoise de 21 ans est descendue pour la 14e fois de la saison - la 16e en tout - sous les 13 secondes avec un temps de 12''89.

Compte tenu des conditions fraîches au Letzigrund et du décalage horaire à digérer, la performance de la 6e des Mondiaux rappelle qu'elle fait désormais partie des cadors de sa discipline. L'Emmentaloise va encore courir à Bruxelles dans une semaine avant de prendre un repos bien mérité. «Courir sous les 13 secondes était très important pour moi et le faire devant le public du Letzigrund ajoute de la valeur», a commenté la championne d'Europe M23, l'un des plus sûrs espoirs de l'athlétisme suisse.

Hussein répond aux attentes

Régional de l'étape, Kariem Hussein a parfaitement répondu aux attentes placées en lui avec un succès (49''16) sur le 400 m haies. Ecarté de la finale mondiale pour cinq malheureux centièmes, l'étudiant en médecine thurgovien s'est refait une santé dans son jardin, lui qui habite à un kilomètre du stade. Comme prévu, l'Estonien Rasmus Mägi s'est révélé être un adversaire coriace mais le champion d'Europe a conservé sa vitesse une fois l'ultime obstacle franchi.

Büchel à bout de souffle

Etoile aux mois de juin et juillet, Selina Büchel a de son côté baissé le pied en cette fin de saison. Après avoir manqué d'un souffle une place en finale à Pékin, la Saint-Galloise a semblé vidée au terme de son 800 m qu'elle a fini à la 10e place en 2'02''43, bien loin de son fantastique record de Suisse établi à Paris début juillet en 1'57''95.

«Ce fut une longue saison, a reconnu la championne d'Europe indoor. Aux 700 mètres, mes jambes étaient si lourdes et je me sentais dépourvue de force. J'aurais bien voulu offrir davantage à ce fantastique public.» Mais la longiligne athlète du Toggenburg a le droit de subir le contrecoup d'une saison plus que réussie. La victoire est allée à la Kényane Eunice Sum en 1'59''14.

Nicole Büchler a pris la 4e place du concours à la perche avec une barre à 4m57. C'est la Grecque Nikoleta Kiriakopoulou qui s'est imposée avec une barre à 4m77.

Dans la dernière course du meeting, la Jamaïque a remporté le relais 4x100 m en 41''60. La Suisse a terminé quatrième en 43''10. Il s'agissait des adieux de Lea Sprunger dans la discipline puisque la Vaudoise va désormais se concentrer sur le 400 m haies. (nxp/si)

(NewsXpress)

Ton opinion