Actualisé 06.07.2010 à 16:39

Mondial 2010Wesley Sneijder enfin dans la cour des grands

Pur produit de l'Ajax d'Amsterdam, le fantastique milieu de terrain des Oranje pourrait faire de sa saison mémorable, une saison indélébile.

de
Daniel Romano
Auteur de 4 buts dans ce Mondial, Sneijder est le grand artisan de la présence de son équipe en demi-finale.

Auteur de 4 buts dans ce Mondial, Sneijder est le grand artisan de la présence de son équipe en demi-finale.

Auteur d'une saison parfaite avec l'Inter Milan, Wesley Sneijder continue sur sa lancée avec les Pays-Bas durant cette Coupe du Monde. Le banni de Santiago Bernabeu, qui ajouté à sa panoplie technique le costume de buteur, a désormais mis tout le monde à ses pieds !

Plus timide ou moins médiatique que Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Wayne Ronney ou même son compatriote Arjen Robben, Wesley Sneijder pourrait devenir un sérieux prétendant au Ballon d'or de la FIFA. En effet, l'ancienne star de l'Ajax Amsterdam a éclipsé tous les candidats en lice pour remporter le titre de meilleur joueurs de la planète.

Une belle revanche pour le gamin d'Utrech qui, en août dernier, avait été prié de faire ses valises pour laisser sa place dans l'effectif du Real madrid à Kaká et Cristiano Ronaldo.

José Mourinho, à l'époque entraîneur de l'Inter, flaire la bonne opération et insiste auprès du président Moratti pour que le Batave rejoigne le navire "nerazzurro". Le Special One ne le regrettera pas. Wesley Sneijder va faire oublier la vieille légende qui disait qu'à l'Inter, il n'y a aucun jeu car le milieu de terrain ne peut pas faire le lien entre la défense et l'attaque. Sneijder deviendra donc l'élément idoine pour faire la liaison entre défenseurs et attaquants. Son désormais ancien entraîneur José Mourinho se souvient à quel point le petit (1m70) batave a été précieux pour l'Inter: "Sneijder c'est la classe mondiale. Il apporte équilibre et réflexion à sa formation", a révélé le Special One.

Son entente avec Samuel Eto'o a été tonitruante durant toute la saison et les Nerazzurri ont tout raflé sur leur passage avec le premier triplé de l'histoire pour un club italien (Scudetto, Ligue des champions et Coupe d'Italie).

Mais la saison de tous les bonheurs ne s'arrête pas là pour le créateur batave. Car c'est aujourd'hui qu'il est dans la lumière, le numéro dix batave. Et il a encore pris une autre dimension en Afrique du Sud. Meneur de jeu de l'équipe de Bert van Marwijk, il a déjà remporté à trois reprises sur les cinq matches disputés le trophée d'homme du match, symbole de sa faculté à faire jouer les autres, tout en offrant des prestations personnelles proches de la perfection.

Car, comme cela ne suffisait pas, l'homme des assist s'est découvert une âme de buteur avec quatre réalisations à son actif dont un doublé décisif contre le Brésil (2-1).

Interrogé par la presse batave, Sneijder a révélé le secret de la victoire contre le Brésil: "Dans le vestiaire à la mi-temps, on s'est tous dit qu'il fallait tout donner. On s'est battus les uns pour les autres. La distinction d'homme du match, c'est sympa mais la performance est collective."

L'un des plus illustres meneurs de la Seleçao, Raï, l'a d'ailleurs adoubé dans les colonnes de France Soir : "On trouve des numéros dix qui ne sont à la fois ni organisateurs ni décisifs comme Govou. Sneijder est moins médiatique que d'autres stars de ce Mondial, mais je suis séduit par son activité sur un terrain, sa vision du jeu, sa technique et sa vitesse d'exécution."

Maradona et Dunga, pas des idiots

cam

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!