LAUSANNE: Whitney Toyloy: «Je suis plus professionnelle mais toujours autant fofolle!»

Actualisé

LAUSANNEWhitney Toyloy: «Je suis plus professionnelle mais toujours autant fofolle!»

Miss Suisse était l'invitée des «Patriotes», sur Rouge FM, et s'est également livrée dans une interview vidéo pour 20minutes online. Elle y fait le bilan de ses six mois de règne.

par
Pascal Pellegrino

On a proposé à Whitney Toyloy de se fâcher avec cinq Suisses. Le seul qui la fait broncher? Son petit ami!

– 20minutes online. Débutons avec Roger Federer. Avouez: à Roland-Garros vous tenez pour Nadal!

– Whitney Toyloy. Désolée, mais je ne suis pas du tout pro-Nadal. Mon cœur de Suissesse vibre pour Federer. J'aime sa simplicité, surtout après la polémique quand il a passé numéro deux mondial.

– Etes-vous fâchée que le Glaronais André Reithebuch ait battu le Valaisan Delmarque Vilela à la finale de Mister Suisse?

– Non, car je ne le connais pas. Mais il m'a énervée quand, dans sa première interview, il a craché sur son prédécesseur, Stephan Weiler.

– Pas marre que Darius Rochebin soit toujours en poste au «19:30»?

– Au contraire, il fait bien son travail. Et puis je suis toujours heureuse de la réussite d'un Suisse aux racines étrangères. Dans notre pays, la mixité est une force, et je me battrai toujours pour l'affirmer.

– L'ex-Miss Suisse Lauriane Gilliéron, fait carrière à Hollywood. Elle vous a piqué votre idée, non?

– Pas du tout, je ne veux pas devenir actrice, et encore moins chanteuse. Alain Morisod a tenté de me faire chanter, mais mieux vaut pour vos oreilles que je ne le fasse pas!

– Pour finir de vous fâcher en beauté, dites-nous un truc qui vous agace chez votre petit ami, Karim!

– Malgré que je l'aime, il m'agace quand je lui raconte un truc sérieux qui m'a énervée et qu'il se marre en me disant: «Tu vas me faire une petite crise?» Cela dit, ce qui me fâchera toujours dans la vie en général, c'est le racisme et l'homophobie.

Ton opinion