Fête nationale: Widmer-Schlumpf loue le système politique suisse
Actualisé

Fête nationaleWidmer-Schlumpf loue le système politique suisse

La cohésion et la stabilité helvétique ont été au centre du discours du 1er Août de la conseillère fédérale, qui s'est exprimée dans la canton de Bâle-Campagne.

Eveline Widmer-Schlumpf loue dans son discours du 1er Août le système politique de la Suisse, certes «complexe, éprouvant et aussi lent», mais qui offre un haut niveau de cohésion, de paix sociale et de stabilité. Elle condamne dans le même temps la «politique des extrêmes et de la polarisation.»

Ces dernières années, les règles du jeu ont changé et ont remis en cause certains acquis et conduit à des insécurités, souligne la ministre des finances PBD dans la version écrite de son discours. Elle devait s'exprimer à Titterten (BL) samedi soir.

Et de citer notamment l'acceptation de l'initiative contre l'immigration de masse, ainsi que les derniers développements à l'internationale dans le domaine de la fiscalité et de l'échange automatique d'informations.

En outre, de plus en plus de gens se tournent vers une politique des extrêmes et de la polarisation. «Pas de compromis, pas de consensus, toujours la ligne dure», a fustige-t-elle.

Afin de conserver notre stabilité, il faut au contraire conserver les valeurs de bonne volonté et de respect, ainsi que des bonnes conditions-cadre pour l'économie. Et la Grisonne de voir le reflet de cette volonté commune typiquement suisse dans la péréquation financière, si importante pour la cohésion intercantonale et pour le fédéralisme. (ats)

Ton opinion