Royaume-Uni: William remercie une firme suisse pour son café
Actualisé

Royaume-UniWilliam remercie une firme suisse pour son café

Devenu papa pour la 3e fois, le duc de Cambridge a récemment piqué du nez à l'église. Un torréfacteur zurichois lui a donc fait parvenir du café. Le prince semble avoir apprécié le geste.

par
ofu/hvw
1 / 5
Un torréfacteur zurichois a envoyé du café au prince William après que celui-ci a piqué du nez en pleine messe.

Un torréfacteur zurichois a envoyé du café au prince William après que celui-ci a piqué du nez en pleine messe.

DR
DR
La scène avait beaucoup amusé les internautes.

La scène avait beaucoup amusé les internautes.

Keystone/AP/Eddie Mulholland

Deux jours après la naissance du petit Louis, le prince William a assisté à une messe à l'occasion de l'Anzac Day, qui rend hommage aux soldats australiens et néo-zélandais ayant empêché, le 25 avril 1918, les Allemands de progresser vers l'ouest. Or par moments, le duc de Cambridge semble avoir dû lutter pour rester éveillé.

Le prince William s'endort à la messe

La scène, qui a fait rire la Toile, a incité une entreprise suisse à une petite plaisanterie tout se faisant un peu de publicité. Le torréfacteur zurichois Black&Blaze a ainsi envoyé un paquet de son café premium à Kensington Palace. Le fondateur Claude Stahel explique à «20 Minuten»: «Notre but était que le prince William puisse rester réveillé plus facilement à l'avenir...même si les nuits sont courtes.»

Et contre toute attente, la firme helvétique a reçu jeudi une réponse royale: «Le duc de Cambridge m'a demandé de vous remercier pour votre sympathique cadeau. Il a été très touché de voir que vous pensiez à lui de cette manière», a écrit une collaboratrice du prince.

«Cette réponse a ravi tous nos employés», se réjouit Claude Stahel. Et d'ajouter: «Je ne pensais pas que des aliments soient acceptés comme ça à Kensington Palace! »

La lettre précise cependant que Kate et William n'ont pas le droit d'accepter les cadeaux d'entreprises. Raison pour laquelle le café a été donné à une oeuvre de bien commun.

Ton opinion