Actualisé 25.10.2010 à 15:11

Formation«Wir sprechen Deutsch» à Berlin

Rien de tel pour apprendre (ou rafraîchir) une langue que de suivre des cours sur place. Reportage.

von
Stéphanie Billeter
sS'immerger dans une culture, en découvrir d'autres, échanger des points de vue: autant d'avantages de se rendre à l'étranger. (photo: dr)

sS'immerger dans une culture, en découvrir d'autres, échanger des points de vue: autant d'avantages de se rendre à l'étranger. (photo: dr)

«Wie heisst du?» «Wie lange bleibst du in Berlin?» Jusque-là tout va bien, on maîtrise. Tous les lundis matin, de nouveaux étudiants intègrent GLS, une école de langues située en plein quartier de Prenzlauer Berg, à Berlin.

«Effectivement, accueillir un nouvel élève n'est pas facile, raconte Matthias Nicko, enseignant. Il est forcément réservé. Nous faisons alors tout pour l'intégrer et généralement,

le mercredi, il se met à intervenir!» C'est qu'on est là pour ça. Et uniquement dans la langue de Goethe, bitte!

«Les profs ont pour mandat de ne parler qu'allemand durant les cours», prévient Carolina Diaz, chargée d'éducation. Et attention à ceux qui tentent la signification d'un mot en anglais, le professeur fera semblant

de ne pas comprendre. Du cours débutant, où l'on aborde les recherches d'appartement, au degré avancé qui imagine carrément des débats dignes des talk-shows, les discussions sont encouragées, sans complexe. Chaque mot inconnu noté au tableau et expliqué. «En moyenne, les gens restent trois à quatre semaines, mais tout est possible, d'une semaine à un an», sourit Carolina Diaz.

Magda, une Française qui habite Bâle depuis deux ans, confie: «Il était temps que j'apprenne l'allemand.» Elle organise sa soirée de départ. «Tu viens aussi?» L'invitation idéale pour découvrir Berlin et des gens qui viennent des quatre coins du monde, continuer à pratiquer la langue en soirée, quand on ne dérive pas vers l'anglais ou l'espagnol!Chaque classe suit deux cours par matinée, avec une possibilité d'«Intensivkurs» l'après-midi. Parmi ceux-ci, mention spéciale au cours «business» qui, malgré son intitulé austère, se révèle indispensable pour évoluer au mieux dans le monde du travail. Sicher!

INFOS PRATIQUES

Apprendre l'allemand en Allemagne

Contact: basé en Suisse, Boa Lingua organise des séjours linguistiques avec plusieurs options personnalisées. Rue du Pont 22, Lausanne, tél. 021 319 90 50. www.boalingua.ch

Logement: il est possible de loger soit chez l'habitant, ce qui est idéal pour s'immerger dans la langue

et la culture du pays, soit à l'école même dans une des chambres rénovées par des artistes et aménagées en studios avec tout le confort.

Tarifs: pour deux semaines à Berlin, 260 euros (728 en résidence).

Pour deux mois, 1000 euros (2968 en résidence, avec petit déjeuner).

L'avantage: Berlin est une ville bon marché côté culture et nourriture.

TÉMOIGNAGE

«Pas de doute, il faut bosser!»

Adrien, tout juste arrivé de Genève, s’apprête à passer deux mois à GLS. Sa motivation? «Je commence l’an prochain dans une étude d’avocats, et à part la base, je n’ai rien en allemand. Je loge sur place, ce qui est une excellente solution, à part le fait que l’on parle davantage anglais et français dans les couloirs! Alors il ne faut pas se leurrer, il faut bosser à côté. Le top est que l’école organise des activités, comme des visites culturelles ou thématiques. Ce soir, on fait la tournée des bars dans Kreuzberg!»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!