Actualisé

Wölfli relance Lens

Une faute de main impardonnable du gardien Wölfli a peut-être scellé le destin des Young Boys en Coupe de l'UEFA. Le nul 1-1 concédé devant Lens en match aller du deuxième tour qualificatif place, en effet, les Bernois dans une position bien inconfortable pour le match retour en France le 30 août.

Face à un aversaire trop minimaliste, les Young Boys méritaient mille fois de l'emporter. Emmené par Yapi et Varela, ils ont exercé un ascendant très net en seconde période. Leurs efforts furent justement récompensés par l'ouverture du score de Tiago. A la 71e, le défenseur argentin marquait de la tête sur un corner botté par Yakin. Mais quatre minutes plus tard, l'avantage passait dans l'autre camp. Ancien compère de Frei à Rennes, Monterrubio était à la réception d'une transversale d'Akalé pour armer une frappe que Wölfli laissait échapper dans ses filets.

Contrairement aux Young Boys, les Lensois peuvent dire merci à leur gardien. Transfuge du Besiktas, Runje fut, en effet, leur meilleur homme. Le Croate a, ainsi, détourné un penalty de Joao Paulo à la 52e que l'intenable Varela avait provoqué. Dans un schéma en 4-2-3-1, le Genevois fut très percutant sur le côté droit. A gauche, Regazzoni a, lui aussi, su créer le danger en réussissant notamment le débordement qui devait amener l'action du penalty.

Guy Roux a-t-il eu raison de sortir de sa retraite dorée? Après un début de championnat poussif - 1 point en 2 matches -, Lens n'a pas franchement rassuré ses supporters au Stade de Suisse. Sans le brio de Runje, les Nordistes ne seraient peut-être déjà plus dans la course à la qualification. "Nous ne sommes qu'à la mi-temps ce tour qualificatif, lance Guy Roux. Nous avons pu mesurer la qualité de l'opposition. Les Young Boys ont confirmé la belle impression qu'ils avaient dégagée lors du match de Bâle."

A Lens, Martin Andermatt devra composer sans son défenseur central Zayatte, expulsé à l'ultime minute. Face à ses anciens partenaires, le no 5 des Young Boys a confirmé tout le bien que l'on pensait de lui. Son absence à Bollaert risque de peser très lourd.

SDA/ATS

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!