Challenge League: Wohlen plane, Servette remonte, Lausanne stagne
Actualisé

Challenge LeagueWohlen plane, Servette remonte, Lausanne stagne

Wohlen domine toujours sereinement la Challenge League alors que Servette, vainqueur 2-0 du Mont lors de la 11e journée, est revenu à hauteur de la deuxième place du classement. Pour le Lausanne-Sport de Francesco Gabriele, ce n'est toujours pas ça.

par
Oliver Dufour/si
Servette a contrôlé les débats au Stade de Genève grâce à des buts de Roux et Mfuyi en première période.

Servette a contrôlé les débats au Stade de Genève grâce à des buts de Roux et Mfuyi en première période.

Le Mont n'y arrive pas. La formation vaudoise s'est inclinée pour la 6e fois de la saison, dimanche à Genève. Et pour la 4e fois sans marquer. Elle n'a plus marqué depuis sa victoire 1-0 du 16 août dernier, la seule en cette saison de Challenge League. C'était face à un FC Bienne encore plus mal en point qu'elle. Sid-Ahmed Bouziane, qui avait fait trembler les filets seelandais, a depuis lors cédé aux sirènes bernoises du FC Köniz, en Promotion League.

Dimanche, les Montains ont encore ajouté 90' à leurs 433 de mutisme offensif. Soit 523 minutes sans but. C'est beaucoup. «Oui, ça fait un moment qu'on dit que ça va venir et c'est vrai que ça fait long, a convenu Franck Madou. Mais si on commence à renoncer au début du 2e tour, ça n'ira pas. On n'est pas loin de nos adversaires sur le terrain. La roue va tourner. Et quand ça commencera, il faudra faire attention», a prévenu l'attaquant.

Dans le camp servettien, où on s'est réjoui de rejoindre Winterthour au 2e rang, les ­bémols émis concernent l'inconstance. Le léger flottement qui s'installe souvent entre l'entame et la fin des matches du SFC devra être corrigé. «On essaie toujours de sortir des starting-blocks à fond, a acquiescé le coach, Kevin Cooper. Et on sait comment finir fort. Tout le reste du match n'a pas ressemblé à la première demi-heure, mais c'est un aspect qu'on travaille. Et, parfois, on doit savoir gérer nos acquis.»

Auteur d'un but phénoménal, Christopher Mfuyi valide: «Ce relâchement après nos goals n'est pas volontaire, mais une avance de deux buts n'est pas facile à gérer.

Le LS n'y arrive pas

Toujours aussi inconstants, Lausanne-Sport a concédé une deuxième défaite de suite, 2-1 chez lui contre Schaffhouse. Le LS avait pourtant ouvert le score à la 58e par Malonga - son premier but depuis son retour. Mais Schaffhouse a vite répliqué, par Mariani à la 64e, avant de crucifier les Lausannois à la 70e par Tadic. Avec quinze points en onze matches, Lausanne stagne en milieu de tableau malgré des ambitions élevées.

Ce qui n'est de loin pas le cas de Wohlen, bourreau sans pitié de Bienne (4-0). Jean-Michel Aeby n'a pour l'heure pas fait mieux que son prédécesseur sur le banc seelandais: Bienne, lanterne rouge, attend toujours son premier succès de la saison.

Télégramme:

Servette: Müller; Sauthier, Mfuyi,Dams, Kursner (82e Cinque); Pont, Hasanovic; Avanzini (75e Bua), Cespedes (69e Gazzetta), Vonlanthen; Roux.

Le Mont: Leoni; Reis, Sallaj, Leyti, Rego; Chappuis, Gabriele, Araz; Berisha (72e Alvarez), Kamba (46e Fejzulahi); Madou.

Stade de Genève, 3117 spectateurs. Arbitre: Pache.

Buts: 16e Roux (1-0), 43e Mfuyi (2-0)

Avertissements: 50e Vonlanthen, 56e Gabriele, 59e Reis.

Lutte inégale. Fidèle à sa récente ligne de conduite, Servette a démarré fort. Roux a ouvert la marque en étant le plus prompt à bondir sur un ballon contré (16e). Il a fallu patienter pour voir Le Mont dangereux. Mais la reprise de Madou sest envolée (31e). Kamba a semé la zizanie dans la défense du SFC, mais il a été contré (37e). Puis, Mfuyi a réveillé le stade avec un splendide boulet de canon de 25m, qui a laissé Leoni scotché (43e). En 2e mi-temps, les Genevois auraient dû saler laddition, mais ils nont pas su conclure leurs occasions.

Ton opinion