Football - Champions League: Wolfsburg envoie ManUnited en enfer

Actualisé

Football - Champions LeagueWolfsburg envoie ManUnited en enfer

Au terme d'un match de toute beauté à la Wolfsburg Arena, les coéquipiers de Benaglio et Rodriguez ont éliminé les Red Devils grâce à succès logique et mérité.

Football Soccer - VfL Wolfsburg v Manchester United - UEFA Champions League Group Stage - Group B - Volkswagen-Arena, Wolfsburg, Germany - 8/12/15Wolfsburg's Naldo in action with Manchester United's Chris SmallingReuters / Fabian BimmerLivepicEDITORIAL USE ONLY.

Football Soccer - VfL Wolfsburg v Manchester United - UEFA Champions League Group Stage - Group B - Volkswagen-Arena, Wolfsburg, Germany - 8/12/15Wolfsburg's Naldo in action with Manchester United's Chris SmallingReuters / Fabian BimmerLivepicEDITORIAL USE ONLY.

Manchester United ne disputera pas les 8es de finale de la Ligue des champions. La faute à un Wolfsburg vainqueur 3-2 des Red Devils et, ainsi, brillant premier de la poule B. La rencontre a permis à Diego Benaglio et Ricardo Rodriguez de s'illustrer, mais a également vu le latéral gauche de l'équipe de Suisse rapidement quitter la pelouse sur blessure.

ManU avait pourtant ouvert la marque, par un Martial muet depuis longtemps, et arraché le 2-2 à la 82e, mais le sort en a décidé autrement. Naldo, déjà auteur à la 14e du 1-1 à la réception d'un centre parfait de Rodriguez (sorti deux minutes plus tard, visiblement touché après un duel), a surgi à la 84e pour terrasser les Mancuniens. Ces derniers avaient déjà été mis hors de position par une action d'école lancée à la 30e par Schürrle, poursuivie par Draxler après un relais avec Kruse et conclue par Vieirinha.

Joie énorme pour le VfL - dont il s'agit du premier 8e de finale de C1 - et immense désillusion pour un ManU dépassé par le PSV Eindhoven, après la victoire 2-1 arrachée par les Néerlandais contre le CSKA Moscou. Les Red Devils joueront donc les 16es de finale de l'Europa League.

Stephan Lichtsteiner et la Juventus, finalistes malheureux la saison passée, ont laissé filer la première place du groupe D. La Vieille Dames s'est inclinée 1-0 chez le FC Séville, lequel a du même coup fait le malheur de Mönchengladbach.

Le Borussia a été battu 4-2 à Manchester City, vainqueur de cette poule. Pourtant, Yann Sommer, Granit Xhaka, Nico Elvedi (première titularisation en C1 trois jours après son premier onze de départ en Bundesliga) et Josip Drmic (entré à la 72e) menaient 2-1 jusqu'à la 80e minute, avant un doublé de Sterling (80e/81e) et un but de Bony (85e). Gladbach et Andre Schubert ont trouvé leur bête noire avec ces Citizens qui étaient déjà les seuls à les avoir battus (2-1 le 30 septembre) depuis le départ de Lucien Favre.

Il était question de records au Bernabeu. Le Real Madrid a étrillé Malmö 8-0, égalant la plus large victoire de la Ligue des champions (détenu par Liverpool contre Besiktas depuis 2007/08). Cristiano Ronaldo, lui, a signé un... quadruplé (triplé pour Karim Benzema).

Le Portugais, meilleur artificier de l'histoire de la compétition, a porté son total à 88 buts (en 121 matches), et à onze pour l'exercice en cours, record absolu en phase de poules. Seuls trois hommes avaient déjà marqué quatre fois lors de la même rencontre en C1 pour le Real, Alfredo Di Stefano, Hugo Sanchez et Ferenc Puskas. Un sacré carré d'as! Il s'agit du... cinqiuème exercice consécutif qui voit CR7 marquer au moins 10 buts dans la compétition. Cet homme est un mutant!

Le PSG doit donc se contenter de la deuxième place et le Shakhtar Donetsk, battu 2-0 par les Parisiens (réussite de Lucas et Ibrahimovic), de la troisième. L'Atletico Madrid a fait siennes la finale et, donc, la première place du groupe C contre Benfica, chez qui il s'est imposé 2-1. En contenant Astana (1-1), Galatasaray s'est ouvert les portes de l'Europa League.

Ton opinion