Super league: Xamax bat le FC Zurich à domicile
Actualisé

Super leagueXamax bat le FC Zurich à domicile

Les Xamaxiens ont mis les turbulences administratives de côté
et se sont concentrés sur le jeu, avec succès. Ils ont battu dimanche le FC Zurich 3-1.

par
Grégory Beaud
Neuchâtel
Uche Kalu trompe Johnny Leoni et ouvre le score pour Xamax.

Uche Kalu trompe Johnny Leoni et ouvre le score pour Xamax.

Neuchâtel a vécu un week-end agité. Et c'est peu dire! Vendredi, les salaires présumés des joueurs ont été dévoilés et, samedi, la solvabilité de Bulat Chagaev a été mise en doute. Dans ce climat, un mot d'ordre a été donné dans le vestiaire: «On ne parle que de football.» Surpris de voir son coéquipier Besle s'exprimer après le match, Bédénik l'a même houspillé: «Tu parles à la presse, toi?» Le ton des interviews était donné.

Auparavant, face à un FC Zurich pâlichon, Xamax avait parfaitement exécuté son plan de bataille. Du football, rien que du football. Tout au long du match, les joueurs du littoral ont régalé le maigre public de la Maladière avec un jeu bien en place et une organisation défensive sans faille.

«Après la défaite à Servette, c'était important de rebondir, a étayé le capitaine Besle. Nous devons désormais profiter de la pause pour travailler et essayer de ramener quelque chose de Sion, le 20 novembre.» Ce succès porte également le sceau d'un homme: Uche.

La perle nigériane a mis le feu à la défense de Zurich durant tout le match, marquant ses buts 4 et 5 à Leoni. «Cela fait du bien. Nous sommes une bonne équipe et l'avons encore prouvé ce soir.» De son côté, Bulat Chagaev n'est pas venu à la Maladière. L'homme le plus traqué de la République pendant les matches de Xamax voulait peut-être, lui aussi, éviter de parler d'autre chose que de football.

Uche, le détonateur

Le Nigérian a ouvert la marque à la suite d’un solo étourdissant à travers la défense zurichoise (25e). Après l’égalisation de Mehmedi (29e), les Xamaxiens ont repris l’avantage par Arizmendi, de la tête (33e). Peu avant la mi-temps, une passe lumineuse d’Uche pour Tréand avait le poids du 3-1, mais Leoni s’est interposé (42e). A la 65e, Bédénik a effectué un arrêt brillant sur Djuric. En fin de match, Xamax a su endiguer la poussée zurichoise et Geiger a même obtenu un penalty, transformé par Uche.

Ton opinion