Foot - Super League: Xamax craque en trois minutes

Actualisé

Foot - Super LeagueXamax craque en trois minutes

La troupe d'Henchoz, qui avait ouvert le score, a perdu 2-1 à Zurich. Solide pendant 70 minutes, elle a tout perdu en l'espace de 270 secondes.

par
Nicolas Jacquier
Zurich
Benjamin Kololli, ici aux prises avec deux Neuchâtelois, a été un véritable poison pour la défense des "rouge et noir".

Benjamin Kololli, ici aux prises avec deux Neuchâtelois, a été un véritable poison pour la défense des "rouge et noir".

Keystone/Walter Bieri

Au lendemain des fusées zurichoises de la honte allumées à Tourbillon par des pseudo fans de Grasshopper, NE Xamax n'est pas parvenu à creuser l'écart sur la lanterne rouge. Battus 2-1 au Letzigrund, les visiteurs peuvent nourrir bien des regrets, dont celui de n'avoir pas su profiter des lacunes du FC Zurich alors que celui-ci n'en menait pas large après le but de Di Nardo. A trois reprises au moins, les visiteurs ont raté l'occasion d'enfoncer leur hôte en manquant de lucidité sur autant de ballons de contres qui auraient dû leur permettre d'inscrire le 2-0.

Outre l'absence toujours préjudiciable de Serey Die pour cause de suspension, Xamax a aussi dû composer ce dimanche après-midi sans Mike Gomes. Un événement tout sauf anecdotique si l'on sait que son plus fidèle défenseur, jamais blessé ni suspendu ni même remplacé, n'avait pas quitté la pelouse depuis bientôt trois ans, alignant une série de 104 matches joués consécutivement depuis un soir de défaite à Chiasso, le 16 avril 2016. Un sacré exploit interrompu par un quatrième carton jaune récolté contre Sion le week-end précédent.

Se présentant avec Fejzulahi (pour Gomes) et Di Nardo (Serey Die) au coup d'envoi, le visiteur neuchâtelois allait d'abord resserrer sa garde avant de s'enhardir et de bousculer un hôte peu entreprenant. Hormis une déviation de Odey annihilée par le pied de Djuric (38e), la meilleure action zurichoise de la première période provenait des tribunes, et des chants incessants descendus de la "Südkurve", le comportement exemplaire des fans du FCZ contrastant avec la stupidité crasse de leurs homologues de GC.

Penalty refusé

Pour ce qui est du football par contre, ce fut la grande pauvreté.

Xamax aurait pu revendiquer un penalty, que M. Jaccottet refusa de lui accorder lorsque l'excellent Pululu devait se retrouver au sol après un contact avec Bangura (39e) qu'il venait d'effacer dans la surface. Pour assister au seul arrêt de la période, il faudra patienter jusqu'à la 41e minute, moment choisi par Brecher pour refuser au même Pululu l'ouverture du score.

Alors qu'il avait été totalement inoffensif jusque-là en multipliant les approximations, Zurich allait revenir des vestiaires avec de meilleures intentions. Mais Odey manquait l'occasion d'exploiter un coup-franc de Sertic en trouvant les bras de Walthert (53e).

Une première pour Di Nardo

Cent vingt secondes plus tard, Nuzzolo se jouait de Kharabadze sur l'aile droite avant d'offrir un caviar à Di Nardo, dont le premier but en Super League sanctionnait alors les coupables errances locales. Au moment où la pluie redoublait d'intensité autant que les encouragements de ses supporters, Zurich allait ensuite prendre tous les risques, quitte à offrir des espaces dont les protégés de Henchoz ne surent pas profiter. Ce qui allait finir par provoquer leur perte.

Trois minutes ont en effet suffi aux Zurichois pour renverser l'histoire de ce bien étrange match. Kololli profita d'abord d'un renvoi de Walthert sur une puissante tête que le No 70 du Letzigrund venait de placer pour égaliser avant qu'Odey ne transforme d'un subtil plat du pied un impeccable service de Kololli. Terriblement cruel pour Xamax, perdant trois points qui semblaient devoir lui revenir vingt minutes plus tôt.

Zurich - NE Xamax 2-1 (0-0)

Letzigrund, 8562 spectateurs. Arbitre: M. Jaccottet.

Buts: 55e Di Nardo 0-1, 73e Kololli 1-1, 76e Odey 2-1.

Zurich: Brecher; Bangura, Sertic, Maxso; Rüegg, Sohm (46e Dixon), H. Kryeziu (20e M. Kryeziu), Kharabadze; Domgjoni; Kololli, Odey (87e Ceesay). Entraîneur: L. Magnin.

NE Xamax: Walthert; Fejzulahi (79e Tréand), Djuric, Oss, Xhemajli (83e Ademi), Kamber; Ramizi (77e Pickel), Di Nardo, Corbaz; Nuzzolo, Pululu. Entraîneur: S. Henchoz.

Notes: Zurich sans Nef, Pa Modou, Marchesano, Untersee, Winter (blessés). Xamax sans Veloso, Le Pogam (blessés), Gomes, Serey Die (suspendus) ni Huyghebaert, Nicastro, Qela, Santana (pas convoqués).

Avertissements: 53e Domgjoni, 67e Rüegg, 70e Bangura, 84e M. Kryeziu.

Un choc sans vainqueur

Dans le match au sommet de la 25e journée de Super League, Bâle et Young Boys n'ont pas réussi à se départager (2-2). Les Rhénans ont profité d'un but contre son camp d'Aebischer pour ouvrir le score (17e). Le leader du championnat a ensuite renversé la vapeur avant le thé grâce à un doublé de Nsame inscrit en trois minutes (41e et 44e). En deuxième période, Okafor a permis au FCB de récolter son premier point de la saison contre YB (53e). La troupe de Marcel Koller n'a plus perdu depuis neuf journées mais reste à 21 longueurs des intouchables Bernois. Dans l'autre partie disputée dimanche, Thoune a concédé le nul sur sa pelouse contre Lucerne (1-1).

Ton opinion