Actualisé

Xamax joue la carte de la prévente, pas des jeunes

NEUCHATEL – Néo-promu en Super League de football, Xamax connaît des problèmes de billetterie.

Dès le samedi 25 août et la rencontre contre Aarau, les porteurs de cartes étudiants, AVS, AI ainsi que les enfants ne pourront plus acheter de billets à prix réduit les jours de match. Une méthode «discriminatoire» qui n'est appliquée ni par le FC Sion ni par Fribourg Gottéron (LNA de hockey).

Depuis le flop d'avril dernier – de nombreux spectateurs avaient manqué les 40 premières minutes du match face à Servette –, les dirigeants xamaxiens ont changé la façon de vendre leurs billets. A la place d'imprimer les tickets au moment où les spectateurs se présentent aux caisses, lesdits sésames sont préparés à l'avance. Pour se simplifier la vie, la direction du club «rouge et noir» a décidé de n'en imprimer que pour adultes. A Genève-Servette (LNA de hockey), si la façon de procéder est identique, des billets adultes sont régulièrement transformés en billets étudiants par un simple coup de stylo jusqu'à épuisement des sésames réduits en vente le jour du match. Une méthode que se refusent à appliquer les dirigeants de la Maladière. «Par notre démarche, nous voulons doper la prévente afin de pouvoir gérer les fortes affluences», précise Philippe Salvi, directeur administratif de Neuchâtel Xamax. «Nous voulons également améliorer le confort des spectateurs en réduisant leurs temps d'attente aux caisses et éviter les fraudes.» Quitte à faire des mécontents qui devront débourser 5 fr. de plus.

David Cherix

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!