Actualisé 22.02.2020 à 20:27

Foot - Super LeagueNeuchâtel Xamax ramène un point du Letzigrund

L'approche défensive paie à Neuchâtel. Les hommes de Joël Magnin ont obtenu leur quatrième point en deux sorties, samedi à Zurich (1-1).

de
Florian Vaney, Zurich
Keystone/Walter Bieri

C'est une ligne défensive inédite qu'a inauguré Neuchâtel Xamax à l'heure de se présenter au Letzigrund, samedi soir. Pour la composer, Joël Magnin n'avait pas hésité à effectuer un choix fort: laisser Janick Kamber, de retour de suspension, en tribunes pour permettre au jeune Leroy Abanda, fraîchement arrivé du centre de formation de l'AC Milan, d'obtenir sa première titularisation en rouge et noir. Dans un contexte qui plus est assez favorable, le FC Zurich étant particulièrement à la peine en 2020.

Résultat? On a peu vu le Français. Un constat gage de qualité, mais qui prouve aussi que l'espoir tricolore a encore beaucoup à apprendre pour peser sur une rencontre de Super League. Celui qui s'est davantage mis en valeur, c'est Marcis Oss! Sevré de compétition depuis le 7 décembre, englué dans une blessure à rallonge, le Letton a enfin pu retrouver sa place dans l'axe de la défense. Une très bonne nouvelle et un gros soulagement pour Xamax.

«Parce qu'il est précieux, on ne veut prendre aucun risque avec lui», avait glissé Joël Magnin, son entraîneur, il y a une dizaine de jours. Précieux, le terme convient à merveille, tant le numéro 25 neuchâtelois a pesé sur son premier match de l'année. On ne sait pas vraiment quel mérite il faut lui attribuer pour son ouverture du score (6e), au regard de la jolie part de réussite dont il a bénéficié pour dévier l'envoi de Samir Ramizi au bon endroit. Reste qu'il fallait être là et tendre la jambe. Un peu comme sur cette intervention salvatrice de la 68e, alors qu'il se trouvait seul face à deux Zurichois pour suppléer Laurent Walthert, battu en la circonstance. Bref, avec son défenseur letton en forme (sorti à la 72e, sans doute pour être préservé), Neuchâtel possède une raison de plus de croire au maintien.

Une lutte pour sauver sa place en Super League dans laquelle les Xamaxiens ont cueilli un point supplémentaire, et non trois. La faute à l'égalisation zurichoise tombée à la 26e minute des pieds de Blaz Kramer, à la suite d'un immense rush de Simon Sohm.

Comme à Sion, les Rouge et Noir avaient opté pour une approche défensive, tentant de faire mal au FCZ en contre ou sur balles arrêtées. C'est moins impressionnant que ce que les hommes de Joël Magnin étaient capables de proposer par le passé, mais ça a le mérite de les faire avancer comptablement. La seule chose qui importe aux yeux de Neuchâtel Xamax.

Zurich - Neuchâtel Xamax 1-1 (1-1)

Letzigrund, 7722 spectateurs. Arbitre: Lionel Tschudi.

Buts: 6e Oss 0-1; 26e Kramer 1-1.

Zurich: Brecher; Britto, Nathan, Omeragic, Pa Modou; Sohm, Rüegg; Tosin (81e Kololli), Marchesano (69e Mahi), Schönbächler (88e Winter); Kramer. Entraîneur: Ludovic Magnin.

Xamax: Walthert; Gomes, Neitzke, Oss (72e Djuric), Xhemajli, Abanda (80e Seydoux); Serey Dié, Mveng; Ramizi; Karlen (86e Haile-Selassie), Nuzzolo. Entraîneur: Joël Magnin.

Avertissements: Abanda (38e, antijeu), Mveng (45e, antijeu).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!