Football - Xamax se fait surprendre à la 91e
Publié

FootballXamax se fait surprendre à la 91e

La belle série neuchâteloise s’est terminée face à Aarau, qui a fait la décision dans les arrêts de jeu. Xamax peut avoir des regrets.

par
Jean-Claude Schertenleib
(Neuchâtel)
Yoan Epitaux (à droite) et son équipe auraient eu mieux à faire à la maison face à Aarau.

Yoan Epitaux (à droite) et son équipe auraient eu mieux à faire à la maison face à Aarau.

freshfocus

Une seule défaite lors des six derniers matches, une grosse «perf» au Letzigrund face à GC, Xamax va mieux; mais, telle est toujours la leçon du classement au début du match, les Neuchâtelois ne peuvent pas encore se libérer totalement. Se faire plaisir en regardant franchement de l’avant. Spécialement quand l’adversaire du soir s’appelle Aarau, équipe solide, meilleure attaque du championnat, devenu un éternel candidat au retour dans l’élite.

Pour les Neuchâtelois, on l’a compris, l’idéal serait de pouvoir rapidement trouver la faille et si le premier coup franc (après 50 secondes) est bien xamaxien, si Nuzzolo offre un joli ballon à Mafouta (8e), un poil court sur cette affaire-là, les vraies occasions seront argoviennes. Et, dans sa cage, Laurent Walthert, en bon capitaine, va faire le boulot, deux fois face à Stojilkovic (quel réflexe à la 24e!), courageux dans sa sortie de la 40e. Bref, Andrea Binotto, qui avait dès sa prise de pouvoir à la Maladière expliqué son plan de bataille: «D’abord renforcer la défense», peut alors être content de son travail et de celui de ses hommes. En revanche, devant, on cherche désespérément un peu plus de folie.

Mêmes scénarii

Cette «folie», elle va malheureusement manquer jusqu’à la fin, même si l’entrée de Morgado a donné un peu plus de vivacité aux actions neuchâteloises. Du jeu, peut-être, mais toujours cette impression qu’il ne manque que peu, mais que l’on n’ose pas. Heureusement, dans ces conditions, que Walthert fait encore le travail dans sa cage (une nouvelle parade à la 83e), un Walthert qui ne pourra malheureusement rien dans les arrêts de jeu, Balaj offrant un caviar à Stojilkovic, qu’on avait vu dangereux depuis le début du match et qui allait marquer le seul but de la soirée. Aarau aura ainsi remporté ses quatre rencontres face à Xamax.

Xamax – Aarau 0-1 (0-0)

Maladière. Huis clos.

Arbitre: M. Turkes.

But: 91e Stojilkovic 0-1.

Xamax: Walthert; Mveng, Bangura, Epitaux; Kempter (61e Mutombo), Beloko, Dominguez, Basha (51e Morgado); Nuzzolo (61e Mbok), Parapar (79e Corbaz); Mafouta. Entraîneur: Andrea Binotto.

Aarau: Enzler; Conus, Bergsma, Thiesson, Giger; Rrudhani, Hammerich, Jäckle, Aratore (64e Gashi); Almeida (57e Balaj), Stojilkovic. Entraîneur: Stephan Keller.

Notes: Xamax sans Gomes (suspendu), Rodriguez, Koura et Ouattara (blessés). Aarau sans Thaler, Spadanuda, Qollaku, Verboom et Peralta (blessés), ni Schindelholz (malade).

Avertissements: 37e Giger (faute sur Kempter). 43e Mveng (faute sur Rrudhani), 48e Conus (antisportivité), 92e Bergsma (faute sur Mbock).

Coups de coin: 1-6 (0-4)

Ton opinion

1 commentaire