Football – Challenge League: Xamax – Servette sera un vrai match à dix balles

Actualisé

Football – Challenge LeagueXamax – Servette sera un vrai match à dix balles

Le club neuchâtelois de Challenge League reçoit dimanche son rival genevois. Il a lancé une opération stade plein.

par
duf

Neuchâtel Xamax FCS, deuxième du classement de Challenge League, espère marquer les esprits ce dimanche, à l'occasion de la venue du Servette FC, qui le talonne au troisième rang, avec tout de même 14 points de retard. Un fossé que l'équipe de la Maladière espère creuser davantage encore, en misant sur le soutien d'un stade rempli à ras bord. Raison pour laquelle il a relancé son «Opération stade plein», qu'il avait déjà tentée en 2015, alors en Promotion League, pour la venue d'autres Genevois, Etoile Carouge, en proposant des places à 5 francs.

Monté depuis d'une division, le club neuchâtelois proposera cette fois des billets au prix unique de 10 francs (secteurs B, C et D), alors que les jeunes de 6 à 16 ans ne paieront que la moitié de cette somme. Le choc entre les deux poursuivants directs du leader de Challenge League, le FC Zurich, parviendra-t-il à attirer la foule à 15h, le dimanche de la Fête des mères? «On l'espère, s'enthousiasme le président de Neuchâtel Xamax FCS, Christian Binggeli. Les maris pourront inviter leur épouse et leur famille à venir prendre le goûter au stade! Nous ne choisissons pas la date des matches, mais nous pouvons au moins tenter de créer un événement», ajoute le dirigeant, qui rêverait d'atteindre les 6000 spectateurs pour ce match, soit un peu moins du double de la moyenne de spectateurs saisonnière. «Ça serait extraordinaire», s'exclame-t-il encore.

Habituellement, les prix des billets pour les secteurs concernés par cette réduction exceptionnelle s'échelonnent de 18 à 30 francs. «L'opération vise à rendre spécial l'événement, donc nous ne le faisons pas chaque année non plus», pose Christian Binggeli. «Nous ne voulons pas habituer les gens à venir uniquement lors des matches à prix réduit. En plus ça ne garantit pas la victoire, puisque nous avions perdu pour la première fois de la saison à domicile, 0-1 contre Carouge, voici deux ans!», se marre le président. «Mais nous avions accueilli environ 8200 spectateurs à un match de Promotion League, rendez-vous compte!». La capacité de la Maladière est quant à elle actuellement d'un peu moins de 12'000 places.

Ton opinion