Chine: Xi Jinping veut se rapprocher de Washington
Actualisé

ChineXi Jinping veut se rapprocher de Washington

Le futur numéro un chinois a souhaité mercredi une amélioration des relations entre les Etats-Unis et la Chine. Il a reçu à Pékin le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta avec qui il a eu des entretiens.

Xi Jinping (droite) a rencontré Leon Panetta mercredi après avoir dû annuler une rencontre avec Hillary Clinton

Xi Jinping (droite) a rencontré Leon Panetta mercredi après avoir dû annuler une rencontre avec Hillary Clinton

Il s'agissait des premiers entretiens du vice-président chinois avec un responsable étranger depuis sa réapparition en public ce week-end après deux semaines d'absence. Xi Jinping avait notamment annulé une rencontre avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

«Je pense que votre visite sera très utile pour faire avancer les relations d'Etat à Etat et d'armée à armée entre nos deux pays», a déclaré Xi Jinping, qui devrait succéder à Hu Jintao au poste de secrétaire général du Parti communiste chinois (PCC) le mois prochain. Il devrait ensuite remplacer Hu Jintao à la tête de l'Etat en mars.

La visite de Leon Panetta intervient à un moment difficile pour la Chine, en pleine crise avec le Japon au sujet de la souveraineté sur les îles Senkaku-Diaoyu en mer de Chine orientale. Certains en Chine estiment que le recentrage de la politique étrangère des Etats- Unis sur l'Asie encourage des pays comme le Japon à se monter plus audacieux face à Pékin.

«Créer un nouveau modèle»

Le secrétaire américain à la Défense, qui s'est rendu dans une école militaire chinoise, a cherché à convaincre Pékin que ce recentrage n'avait pas pour but de contenir la Chine.

Devant les élèves-officiers, il a fait valoir que le développement des missiles de défense américains en Asie visait la Corée du Nord et pas la Chine, que l'approfondissement des liens militaires avec ses alliés dans la région avait pour but de renforcer un système de sécurité qui a profité à la Chine.

«Notre rééquilibrage vers la région Asie-Océanie n'est pas une tentative de contenir la Chine», a déclaré Leon Panetta en soulignant qu'il s'agissait plutôt de l'inciter à jouer un rôle plus important dans la région. «Il s'agit de créer un nouveau modèle dans les relations de deux puissances du Pacifique».

Les propos de Leon Panetta font écho au message qu'il a fait passer au cours de sa visite de trois jours lors de ses rencontres avec des responsables politiques et de la défense .

Difficile à vendre

Mais ce message est difficile à vendre à un public chinois sceptique face aux missiles de défense américains au Japon, au développement des relations militaires avec les Philippines. Les Chinois soupçonnent en outre Washington de rechercher un accès militaire à la baie de Cam Ranh au Vietnam.

Leon Panetta a fait savoir que les Etats-Unis ne prendraient pas position dans le différend territorial entre le Japon et la Chine, tout en soulignant les obligations militaires des Etats-Unis dans le cas d'attaque du Japon. Le secrétaire à la défense estime que Washington et Pékin doivent surmonter leurs désaccords pour identifier les sujets où ils peuvent travailler ensemble.

(ats)

Ton opinion