Actualisé 06.08.2008 à 11:54

Xstrata lance une offre de 10 milliards de dollars sur Lonmin

Le groupe minier zougois Xstrata a lancé une offre publique d'achat (OPA) de 10 milliards de dollars sur le britannique Lonmin.

Ce dernier l'a immédiatement rejetée, estimant qu'il s'agit d'une tentative opportuniste et qui la sous-évalue.

La chute du cours du platine a dévalué le titre du troisième producteur mondial et en fait la proie idéale de l'appétit de croissance du zougois. Avec cette acquisition, Xstrata entend se renforcer sur le marché du platine et diversifier son portefeuille, a indiqué mercredi le groupe dans un communiqué. Il a ajouté détenir déjà 8% des actions de Lonmin.

Marché attractif du platine

Cinquième groupe minier mondial par la valorisation boursière, coté à Londres et à la Bourse suisse, Xstrata lance une offre en cash de 33 livres sterling par action Lonmin. Cette offre représente une prime de 42% par rapport au cours de clôture du titre mardi soir.

Xstrata a affirmé qu'il disposait de l'expertise pour reprendre les mines sud-africaines de Lonmin, qui a rencontré des problèmes d'exploitation et des difficultés dans l'extraction par fusion. Ces derniers mois, les cours du platine ont perdu un tiers de leur valeur, chutant à 1,562 dollars l'once contre un record de 2,29 dollars en mars.

A l'annonce de l'offre de Xstrata, l'action de Lonmin a flambé mercredi matin à la Bourse de Londres. Elle bondissait en cours de matinée de près de 50% à 34,21 livres sterling.

Secteur en transformation

Le secteur industriel minier connaît d'importantes transformations placées sous le signe de la hausse des prix des matières premières, du carburant et donc des coûts de transport.

L'étude annuelle «Mining Deals» de PricewaterhouseCoopers (PwC) indiquait en mars que les opérations de fusion-acquisition dans l'industrie minière ont battu des records en 2007. Pas moins de 1732 opérations de ce type ont été réalisées l'an dernier. Elles ont représenté 159,9 milliards de dollars, soit une augmentation de 69% en nombre et 18% en valeur par rapport à 2006, selon PwC.

C'est dans un tel contexte que le géant minier brésilien Vale do Rio avait lancé en début d'année un raid boursier contre Xstrata. Les pourparlers avaient finalement été enterrés en mars.

Hausse du chiffre d'affaires

Xstrata a publié ses résultats semestriels dans la foulée de l'annonce de son OPA. Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 13% à 16,09 milliards de dollars.

Le bénéfice net a reculé de 8% à 2,75 milliards de dollars (2,9 milliards de francs) et le résultat d'exploitation (EBIT) s'est replié de 4% à 4,51 milliards de dollars. Le bénéfice des activités poursuivies a en revanche progressé de 2% à 2,83 milliards de dollars.

Xstrata a réalisé un résultat solide dans un environnement difficile durant les six premiers mois de l'année, a déclaré le patron du groupe Mick Davis. L'entreprise sise à Zoug produit du cuivre, du charbon, du chrome ferreux, du vanadium et du zinc. Elle produit également à petite échelle de l'or, du plomb et de l'argent.

L'action Xstrata progressait à la Bourse suisse après l'annonce de l'OPA. A 9h20, le titre prenait 1,8% à 67,8 francs à Zurich. L'action du groupe était également dans le vert à la Bourse de Londres. Vers 11h15, et après la réponse hostile de Lonmin, l'action Xstrata ne prenait plus que 1,05% à 67,3 francs. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!