«Bodyprint»: Yahoo! veut déverrouiller les mobiles avec l'oreille
Actualisé

«Bodyprint»Yahoo! veut déverrouiller les mobiles avec l'oreille

Des chercheurs du portail internet ont mis au point un système d'identification biométrique qui se sert de l'écran tactile des smartphones.

par
man

Certains smartphones haut de gamme les plus récents, comme le Galaxy S6 ou l'iPhone 6, permettent déjà à l'utilisateur de se servir d'un capteur biométrique pour les déverrouiller grâce à son empreinte digitale. Si d'autres modèles intègrent également un capteur d'iris, comme le Grand S3 du fabricant chinois ZTE, des méthodes d'identification différentes pourraient prochainement voir le jour.

Des chercheurs des laboratoires de Yahoo! ont en effet développé un système qui a l'avantage d'être moins coûteux que les capteurs d'empreintes traditionnels du marché. Il pourrait ainsi être facilement intégré à la plupart des smartphones équipés d'un écran tactile, rapporte le site Digital Trends. Baptisé Bodyprint, il utilise en effet la dalle de l'appareil pour scanner différentes parties du corps de l'utilisateur. Comme on peut le voir dans une vidéo de démonstration, il peut s'agir de son oreille, de son poing, de ses phalanges, de la paume de sa main ou de l'extrémité de ses doigts lorsqu'il sert l'appareil dans la main.

D'après des résultats de Yahoo! Labs, sur un total de 864 tests effectués avec 12 participants, le système Bodyprint a affiché un taux de fiabilité de 99,5% avec un taux de faux rejets de 26,8%, à savoir lorsque le capteur nie l'accès à l'appareil à un propriétaire normalement autorisé. En utilisant l'oreille, ce taux de réussite se hisse à 99,8% avec un taux de faux rejets qui descend à seulement 7,2%.

Bodyprint n'est pour le moment qu'un projet de recherche qui, dans l'immédiat, n'est pas prêt à être intégré dans les smartphones, explique le site spécialisé.

Ton opinion