11.09.2020 à 16:00

MotocyclismeYamaha squatte la première ligne

Jeudi, Valentino Rossi et Fabio Quartararo se demandaient pourquoi leur équipe de test n’était pas venue à Misano. Vendredi, les M1 ont dominé.

de
Jean-Claude Schertenleib
Le pilote français Fabio Quartararo a largement contribué à la domination de Yamaha lors de la première journée d’essais libres du GP de San Marino & della Riviera de Rimini.

Le pilote français Fabio Quartararo a largement contribué à la domination de Yamaha lors de la première journée d’essais libres du GP de San Marino & della Riviera de Rimini.

KEYSTONE

On sait que depuis le début de la saison MotoGP, mi-juillet à Jerez de la Frontera, il ne faut plus chercher la moindre trace de logique dans la hiérarchie. A Misano, la preuve en a été apportée une nouvelle fois lors de la première journée d’essais libres du GP de San Marino & della Riviera de Rimini.

Grâce au Français Fabio Quartararo, à l’Espagnol Maverick Viñales et à l’Italien Franco Morbidelli (Valentino Rossi est sixième), Yamaha squatte provisoirement les meilleures places, quand bien même le deuxième constructeur japonais avait été le seul à ne pas déléguer son équipe de développement (pilote: Jorge Lorenzo) lors des tests organisés sur le nouvel asphalte du circuit italien. Autre marque forte du jour, KTM, qui place également ses quatre pilotes dans un top ten complété par une Ducati (celle de Danilo Petrucci) et l’Aprilia d’Aleix Espargaró.

Compliqué pour Lüthi

En Moto2, journée encore compliquée pour Thomas Lüthi, dix-huitième (à moins d’une seconde de la pole provisoire) et qui devra sortir le grand jeu samedi matin, lors de la troisième séance d’essais libres, s’il entend entrer directement dans la phase finale des qualifications. Pas de miracles pour Jesko Raffin, qui tente son retour: 29e et dernier des deux séances du jour, à plus de 3 secondes, le Zurichois est malheureusement loin du compte. 22e chrono en Moto3 pour le Fribourgeois Jason Dupasquier (KTM), qui a gagné plus d’une seconde entre la séance matinale et celle du début d’après-midi, quand bien même il n’a pu entamer ce deuxième acte que 10 minutes après les autres, lui qui fut l’un des neuf pilotes punis par les commissaires pour avoir roulé au ralenti dans la matinée, à rechercher un bon sillage.


Dominique Aegerter, le leader de la Coupe F.I.M. MotoE a connu sa première alerte dans sa nouvelle catégorie en début de seconde séance; il signe néanmoins le quatrième temps de la journée.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Philippe

12.09.2020 à 14:08

Il faut que TomTom se mette à la couture. Il n'a plus rien à faire en compétition. Quand t'as pas la hargne, l'envie de gagner, il faut rester couché !

Klara Violivna

11.09.2020 à 19:32

Les jeunes filles recherchent des mecs pour la soirée. Site Getbadgіrl. com

Le Lignon GE

11.09.2020 à 18:09

Bonsoir, super moto. Je vais m’en acheter une bientot. Salutations cordiales, Mustapha Ghazzal.