Yannick Noah, préféré des Français
Actualisé

Yannick Noah, préféré des Français

Le chanteur et ex-tennisman est la personnalité préférée des Français, indique un sondage à paraître dans le «Journal du Dimanche» du 23 décembre.

Il relègue l'ancien footballeur Zinédine Zidane à la deuxième place du classement.

Médaille de bronze, la comédienne Mimie Mathy gagne une place par rapport à la dernière liste, publiée en juillet dernier. Le rugbyman barbu et chevelu Sébastien Chabal, révélation de la dernière Coupe du monde de rugby en France, fait lui la meilleure entrée à la 35e place.

Autres nouveaux venus: le chanteur Bénabar, à la 42e place, l'actrice Carole Bouquet, qui a récemment défendu la cause des mal- logés (44e) et le quadruple champion du monde de rallye Sébastien Loeb (47e).

Le président Nicolas Sarkozy perd sept rangs et passe de la 25e à la 32e place. Non loin derrière, l'ancienne candidate socialiste à l'élection présidentielle, Ségolène Royal, est 36e, soit huit places de mieux que l'été dernier.

Deux membres du gouvernement figurent dans ce classement: le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner (49e) et la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme Rama Yade (53e). L'ancienne épouse du chef de l'Etat, Cécilia, est la 54e et dernière personnalité de la liste.

Noah critique Sarkozy

A l'occasion de la parution de ce classement, le journal publie une interview de Yannick Noah qui éreinte le chef de l'Etat, affirmant que «tout (le) choque» dans l'action de Nicolas Sarkozy.

«L'attitude, le ton, l'arrogance me choquent. Le déballage de richesse, le cynisme me choquent. La désinformation me choque», déclare l'ancien joueur de tennis, qui dit toujours soutenir la socialiste Ségolène Royal, rivale de M. Sarkozy à la présidentielle.

«Je n'ai pas encore rencontré quelqu'un qui m'a dit ce qu'il avait vraiment fait, ajoute-t-il. Qu'est-ce qu'il y a eu à part un brouhaha et de la godille? Quels problèmes ont été réglés?»

«Je ne veux même pas parler du côté diversion avec la mise en scène de sa vie privée, et tous les médias qui suivent. C'est le roi avec sa cour, et les courtisans se mettent à genoux», poursuit Noah. (ats)

Ton opinion